Thèse soutenue

Le marketing face à ses résistances : une ethnographie des imaginaires et des pratiques de consommation des "objecteurs de croissance"

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Laure Sugier
Direction : Philippe Robert-Demontrond
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de gestion
Date : Soutenance en 2012
Etablissement(s) : Rennes 1
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences de l'homme, des organisations et de la société (Rennes)
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Université européenne de Bretagne (2007-2016)

Résumé

FR  |  
EN

La consommation éthique, responsable, soutenable relèvent de formes diverses de consumérisme politique visant à critiquer les conséquences de la société de consommation sur l’environnement naturel et social. Certains individus s’inscrivent même dans une résistance structurelle à la société de consommation contemporaine, qui est étudiée dans cette thèse, à travers une démarche ethnomarketing, sur un terrain d’objecteurs de croissance, qui dénoncent le mythe de l’abondance, le mythe du marché et le mythe du progrès techno-scientifique. Cet imaginaire lié à la décroissance amène les individus qui y adhèrent à revisiter les modes de production, d’échange et de consommation. L’évitement des modes de production industriels au bénéfice de l’autoproduction dans une visée d’autodétermination, le choix d’un territoire local et l’hybridation entre sphère marchande et non marchande pour les échanges, ainsi que les pratiques de consommation frugale et collective constituent les dimensions saillantes de la consommation de la population observée et sont associées aux caractéristiques du style de vie de la simplicité volontaire dans un contexte français. Ces résultats sont mis en perspective avec les dimensions symboliques de la consommation