Thèse soutenue

Identité, théâtralité et statut anthropologique de la fiction narrative dans "The New York Trilogy" de Paul Auster et "La Polka, la fabrique de cérémonies, solo d’un revenant" de Kossi Efoui

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Yannick Mounienguet M'bérah
Direction : Papa Samba Diop
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Langue et Littérature Françaises
Date : Soutenance le 24/10/2012
Etablissement(s) : Paris Est
Ecole(s) doctorale(s) : Ecole doctorale Cultures et Sociétés (Créteil ; 2010-2015)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Lettres, Idées, Savoirs (Créteil)
Jury : Président / Présidente : Sylvie Chalaye
Examinateurs / Examinatrices : Papa Samba Diop
Rapporteurs / Rapporteuses : Priska Degras

Résumé

FR  |  
EN

Ce travail porte sur les conditions d’élaboration d’un savoir anthropologique à partir des formes discursives du roman contemporain et la représentation du personnage qui en découle. Il dresse un statut de ce savoir en mettant ces formes en relation avec le contexte socio-anthropologique qui détermine leur émergence, renvoyant le phénomène esthétique à sa réception et à sa signification sociale.Ainsi, par le concept de théâtralité, nous désignons un bouleversement de l’identité du roman ainsi que la modalité par lesquelles la crise du personnage s’énonce en « refigurant » l’image de l’individu et de la société. Les trois parties de la thèse répondent à la triple articulation de la méthode socio-anthropologique du Texte. La première partie revient sur les influences mutuelles entre littérature et anthropologie et montre, à partir du concept de mimésis, que la fiction propose à son tour une vision de l’homme. La seconde partie localise deux niveaux de théâtralité dans le roman : celle qui met l’identité de ce dernier en crise et l’autre qui réélabore la mimésis en « représentant » un personnage de roman totalement morcelé. La troisième partie, enfin, cherche à établir des correspondances entre cette double crise du roman et du personnage et les figures de l’homme.