Thèse soutenue

Usages du téléphone portable et de l’Internet dans le secteur artisanal au Cameroun : contribution à la conception d’outils de communication adaptés

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Martial Sylvain Marie Abega Eloundou
Direction : Laurent-Charles Boyomo AssalaMichel Arnaud
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de l'Information et de la Communication
Date : Soutenance en 2012
Etablissement(s) : Paris 10 en cotutelle avec Université de Yaoundé II
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Connaissance, langage, modélisation (Nanterre)

Résumé

FR  |  
EN

A l’ère post-industrielle, de l’économie du savoir et de la connaissance, l’activité socio-économique en Afrique se caractérise par le secteur informel ; dans lequel l’artisanat joue un rôle prégnant. Du fait de leur métier essentiellement manuel, les artisans peuvent-ils s’adapter aux nouveaux outils de communication moderne ? Quels usages font-ils des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) dont le téléphone portable et Internet ? Quelles représentations en ont-ils ? Sont-ils de simples consommateurs des TIC ou peuvent-ils jouer un rôle important dans la conception d’outils de communication adaptés à leur environnement socio-économique ? La présente recherche essaie de répondre à ces questions à travers une étude des pratiques du téléphone portable et de l’Internet auprès de deux types d’artisans : ceux producteurs de biens courants, essentiellement localisés dans les zones urbaines, et ceux exerçant dans la mine, surtout situés dans des zones rurales, où les problèmes de pénuries infrastructurelles se font le plus cruciaux. Les sources théoriques principales sont celles de la sociologie des usages et de l’ethnologie des techniques. Privilégiant une approche constructiviste et ayant comme hypothèse principale l’adaptabilité des TIC à l’artisanat et des artisans aux TIC, cette réflexion explore les appropriations du téléphone portable et de l’Internet par les artisans, et les pistes de leur contribution à la conception de TIC répondant à leurs besoins. Des variables socio-démographiques croisées avec des usages des fonctionnalités du téléphone portable et de l’Internet révèlent des pratiques ludiques, utilitaires, voire tournées vers un artisanat durable. L’apport de notre recherche aux sciences de l’information et de la communication se situe dans la mise à jour des flux et des besoins communicationnels dans le secteur de l’artisanat, des usages réels, imaginaires, désirés des TIC, dont téléphone portable et Internet pouvant être intégrés dans la conception d’outils de communication adaptés.