Thèse soutenue

Les peintures murales des roues de la vie dans le monde indien et himalayen : étude iconographique

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Guy Bellocq
Direction : Édith Parlier-Renault
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Archéologie et histoire de l'art
Date : Soutenance le 17/12/2012
Etablissement(s) : Paris 4
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Histoire de l’art et archéologie (Paris ; 1992-....)
Partenaire(s) de recherche : Equipe de recherche : Centre de Recherches sur l’Extrême Orient de Paris-Sorbonne (Paris)
Jury : Président / Présidente : Antoine Gournay
Examinateurs / Examinatrices : Nathalie Bazin, Bruno Bruguier, Vincent Lefèvre

Résumé

FR  |  
EN

La roue des existences, image célèbre du bouddhisme himalayen, représente les différents mondes de renaissances, les causes et mécanismes de leurs enchaînements, elle illustre enfin la possibilité d’échapper au cycle samsarique. Les dates, la situation géographique, les emplacements des représentations, comme leur complexité et leur variété, suscitent de nombreuses questions qui nous ont conduit à étudier les textes canoniques anciens qui en posent les bases, à analyser les nombreux concepts représentés, mais aussi et surtout à examiner l’iconographie d’un corpus de soixante-dix-neuf roues réparties sur le territoire de quatre pays : l’Inde, le Népal, le Bhoutan et la Chine. Nos observations, résultat d’un long travail sur l’ensemble des informations et des thèmes contenus dans chaque roue, permettent de constater que la roue de la vie était connue dans un vaste territoire qui dépassait largement le monde himalayen, que sa fonction a évolué pendant une période de plus de quinze siècles, qu’il s’agit d’un thème très ancien toujours d’actualité, dont les variations révèlent le degré d’initiative des peintres et témoignent parfois d’ interprétations doctrinales différentes, reflétant des talents divers et le souci systématique de différencier chaque oeuvre des autres peintures.