Thèse soutenue

Etude de l'environnement de Titan : la stratosphère et la surface du satellite, futures missions spatiales et retombées pégagogiques

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Georgios Bampasidis
Direction : Athéna CoustenisXenophon MoussasPanagiota Preka-Papadema
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Astronomie et astrophysique
Date : Soutenance en 2012
Etablissement(s) : Observatoire de Paris en cotutelle avec Université nationale d'Athènes, Département de physique
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Astronomie et astrophysique d'Île-de-France (Meudon, Hauts-de-Seine1992-....)
Jury : Président / Présidente : Chrīstos S. Zerefós
Examinateurs / Examinatrices : Athéna Coustenis, Xenophon Moussas, Panagiota Preka-Papadema, Jean Dandouras, Panagiotis T. Nastos, Olivier Mousis, Olivier Grasset
Rapporteurs / Rapporteuses : Jean Dandouras, Panagiotis T. Nastos

Résumé

FR  |  
EN

Cette étude porte sur l'environnement de Titan à partir de l'analyse de données spatiales et du sol. D'une part, la température et la composition chimique de la stratosphère de Titan sont déterminées par l'exploitation des spectres fournis par l'instrument CIRS de Cassini. La thèse décrit un travail complet sur les données depuis leur extraction, leur calibration et jusqu'à leur analyse par un code de transfert radiatif. Les résultats ont permis de mettre en évidence la présence des variations en latitude mais aussi avec le temps, dus aux saisons du satellite. Des données prises avec des grands télescopes au sol ou avec ISO ont été exploitées dans cette partie. L'étude comporte aussi des contributions à la détermination de l'abondance de la vapeur d'eau et aux variations entre hémisphères des gaz et de la brume de Titan. De plus, une recherche de nouvelles molécules a été initiée à partir de larges spectres CIRS. Un second volet traite de la surface du satellite et de ses composantes liquides, à partir des données Cassini/VIMS et apporte des informations sur la géologie et sur le cycle du méthane qui relie l'atmosphère à la surface et à l'intérieur. Les implications astrobiologiques de ces recherches sont discutées dans le cadre de la quête pour des habitants de notre système solaire parmi les satellites de glace des planètes géantes. Tous ces travaux ont un impact sur la préparation de futures missions spatiales vers Titan, Saturne et le système de Jupiter et des instruments possibles sont proposés. Enfin, le contexte pédagogique et les retombés dans l'éducation et l'information du grand public sont discutés à la fin du manuscrit.