Thèse soutenue

FR
Auteur / Autrice : Yaser Gholami
Direction : Stéphane OpertoAlessandra Ribodetti
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Géophysique
Date : Soutenance en 2012
Etablissement(s) : Nice
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences fondamentales et appliquées (Nice2000-....)

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

L’utilisation du formalisme TG43 est courante dans la plupart des Systèmes de planification de Traitement (SPT) dédiés à la curiethérapie. Les grandeurs physiques issues de ce formalisme sont généralement obtenues à partir de simulation Monte Carlo et présentées sous forme d’abaques servant de référence. L’utilisation du code PENELOPE en curiethérapie est très récente ; Sa jeunesse a justifié autant notre choix que son absence de la littérature. Notre choix s’est porté sur PENELOPE pour différentes raisons. La première est que sa physique est plus récente assurant une meilleure précision des résultats. La deuxième, quant à elle, s’appuie sur l’ouverture du code permettant la maîtrise de l’ensemble des processus de la simulation. Ainsi, un des objectifs de nos travaux a consisté à montrer le potentiel que peut avoir ce code afin d’enrichir des données caractérisant les sources de rayonnement de curiethérapie. Le code MCNPX a été utilisé en parallèle afin de valider les résultats des simulations avec PENELOPE. Les géométries de deux modèles de sources d’IR 192 utilisés en curiethérapie, Microselectron HDR v2 et Flexisource, Haut Débit de Dose (HDD) ont été modélisées avec les deux codes de calcul. Pour les deux modèles de source, les résultats de nos simulations ont été comparés à ceux obtenus dans les travaux antérieurs. Une bonne concordance des résultats à proximité des sources jusqu’à des distances inférieures à 4 cm est montrée. Les écarts entre les résultats observés au-delà de 4 cm résident dans les différences concernant les fonctions de dose radiale et d’anisotropie.