Thèse soutenue

Etude de la combustion d’un biocarburant innovant dans les moteurs à combustion interne de véhicules

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Lyes Tarabet
Direction : Mohand Tazerout
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Science pour l’Ingénieur, Energetique
Date : Soutenance en 2012
Etablissement(s) : Nantes
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Génie des Procédés Environnement – Agroalimentaire (GEPEA) (Saint-Nazaire)
autre partenaire : École nationale supérieure des mines (Nantes1990-2016)

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

L’utilisation des huiles végétales, qui ne sont destinées à la consommation humaine ou animale, comme carburant pour les moteurs Diesel apparaît comme une solution intéressante pour faire face à la raréfaction des énergies fossiles et au réchauffement climatique provoqué par les émissions de gaz à effet de serre. La caractérisation physico-chimique de l’huile d’eucalyptus a montré qu’elle ne peut pas être utilisée directement à l’état pure sur moteur vue sa viscosité élevée et sa mauvaise volatilité. La conversion de cette huile en biodiesel par une réaction chimique de transestérification a permis de rendre ses caractéristiques voisines de celles du gazole et conformes aux normes américaine (ASTM D6751) ou européenne (EN 14214). Une campagne d’essais a été effectuée sur un moteur diesel monocylindre pour l’étude des performances, des émissions et de la combustion du biodiesel préparé et de ses mélanges formulés avec le gazole. Les résultats obtenus ont montré que les biocarburants donnent de performances comparables à celles du gazole avec une réduction significative des émissions d’hydrocarbures, de monoxyde de carbone et de suies à fortes charges du moteur. Un modèle thermodynamique à une zone a été développé pour prédire la pression cylindre et les performances énergétiques (puissance effective, rendement thermique et consommation spécifique de carburant). La confrontation des résultats de simulation à ceux de l’expérimentation a montré une bonne concordance avec une moyenne des erreurs moins de 3%.