Thèse soutenue

Les bâtiments du monde viti- vinicole en Languedoc-Roussillon des années 1860 à nos jours : étude d'une infrastructure privée et communautaire

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Dominique Ganibenc
Direction : Jean-François Pinchon
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Histoire de l'art contemporain
Date : Soutenance le 14/12/2012
Etablissement(s) : Montpellier 3
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale 58, Langues, Littératures, Cultures, Civilisations (Montpellier ; ....-2014)
Partenaire(s) de recherche : Equipe de recherche : Centre de recherches interdisciplinaires en sciences humaines et sociales (Montpellier)
Jury : Examinateurs / Examinatrices : Jean-François Pinchon, Luce Barlangue, Esteban Castañer Muñoz, Jean Sagnes, Claude Massu
Rapporteurs / Rapporteuses : Luce Barlangue, Esteban Castañer Muñoz

Résumé

FR  |  
EN

Cette étude porte sur les différentes constructions du monde vitivinicole en Languedoc-Roussillon, des années 1860 à nos jours. Elle a pour objectif l’étude de leur place et impact dans le paysage languedocien. Une partie de la recherche porte sur les constructions privées, qu’elles soient d’habitation ou d’exploitation. L’analyse des bâtiments coopératifsvinicoles se veut plus exhaustive : elle est tournée vers les caves et les distilleries. La réalisation d’un corpus de ces structures, qu’elles soient privées ou communautaires, a permis d’en analyser l’évolution typologique et architecturale. La réflexion s’axe principalement sur les nécessités de la création d’un réseau coopératif vinicole, les formes et conditions de son développement ainsi que sur la mise en place des organismes de tutelle. Sa répartition, territoriale comme chronologique, a été analysée à l’échelle d’une région, avec les caves coopératives de la Gironde comme point de comparaison. Les principaux maîtres d’oeuvre des réseaux ont également été répertoriés, leurs oeuvres énumérées et leur vocabulaire architectural, étudié. Enfin, l’analyse typologique et architecturale de ces bâtiments du monde vitivinicole, tant privés que communautaires, ainsi que leur actualité en prise avec une restructuration sévère du réseau coopératif, amène à se questionner sur leur valeur historique et symbolique. Il s’agit donc désormais d’évaluer les moyens d’insérer ce riche héritage viticole dans le patrimoine régional, d’en assurer la protection et la mise en valeur.