Thèse soutenue

La confiance dans les regroupements industriels : le cas des télécommunications au Vietnam

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Cédric Verbeck
Direction : Jean-Claude Rabier
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sociologie
Date : Soutenance le 01/06/2012
Etablissement(s) : Lyon 2
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences sociales (Lyon)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Centre Max Weber (Lyon ; Saint-Étienne ; 2011-....)
Jury : Examinateurs / Examinatrices : Jean-Philippe Eglinger, Bernard Ganne, Jacques Rodriguez
Rapporteurs / Rapporteuses : Michel Grossetti, Vincent Mangematin

Résumé

FR  |  
EN

Cette thèse porte sur la construction sociale de la confiance dans les regroupements industriels du secteur des télécommunications au Vietnam. L’enjeu est de comprendre comment, dans un contexte économique de forte concurrence, s’organisent les relations sociales à l’intérieur des regroupements industriels. Il s'agit, dans cette thèse, d’analyser la confiance pour comprendre le sens que lui donnent les acteurs. Les regroupements industriels, de type cluster ou district, permettent d’observer des situations de coopération et de compétition dans lesquelles les échanges économiques et sociaux sont denses. Le cas du Vietnam permet d’appréhender les logiques d’acteurs qui se retrouvent à la croisée de nombreux changements à différentes échelles d’analyse. Les règles locales, nationales et mondiales changent et s’influencent depuis que ce pays s’est engagé dans une politique d’ouverture (đổi mới) à l’international en 1986. La confiance est souvent considérée comme un moyen de réduire les incertitudes liées à ce contexte socio-économique de forte compétitivité. Nous avons mené une analyse sociologique des différentes logiques que les acteurs mettent en place afin d’établir une situation dans laquelle ils peuvent « faire confiance ». Nous avons ainsi dégagé l’idéal-type du renom, de l’engagement et de l’ajustement pour rendre compte des différentes formes que peut revêtir la confiance.