Optimisation du positionnement des implants lors d'arthroplastie totale de hanche primaire

par Anthony Viste

Thèse de doctorat en Biomécanique

Sous la direction de Laurence Chèze et de Michel-Henri Fessy.

Le président du jury était Christian Fontaine.

Le jury était composé de Laurence Chèze, Michel-Henri Fessy, Sébastien Lustig.

Les rapporteurs étaient Patrice Mertl, Frédéric Farizon.


  • Résumé

    Optimisation du positionnement des implants lors d’arthroplastie totale de hanche primaire La prothèse totale de hanche est considérée comme l’une des plus importantes avancées médicales du XXème siècle. L’objectif de ce travail était d’étudier l’orientation anatomique des structures constituant l’articulation de la hanche et d’ensuite analyser la position des implants des prothèses totales de hanche afin d’améliorer l’implantation des composants prothétiques dans le but de réduire les phénomènes de luxation, usure, fracture et douleurs inhérents à cette chirurgie. Une étude de l’orientation anatomique du ligament transverse de l’acetabulum, du labrum et des cornes a été réalisée. Ensuite nous nous sommes intéressés au composant fémoral avec des études radiographique et tomodensitométriques de l’antéversion fémorale. Nous avons essayé de mesurer l’antéversion fémorale prothétique à partir d’une radiographie de face. Ensuite, nous avons démontré que le scanner était un moyen fiable pour localiser le centre de la tête du fémur en comparaison avec un système Motion Analysis et un bras Faro. Enfin, nous avons mesuré l’antéversion fémorale avant et après PTH ainsi que la situation du centre de tête fémorale avant et après arthroplastie. Le but était d’analyser la possibilité de reproduire, avec une tige prothétique droite, l’antéversion fémorale native. Des applications pratiques de mesure de l’amplitude de mouvement prothétique ont permis de connaître, dans des cas de luxation prothétique, si le positionnement des implants était le facteur causal. Une application clinique a montré qu’en cas de positionnement non optimal de l’implant acétabulaire, l’incidence des fractures d’insert céramique était augmentée

  • Titre traduit

    Optimization of components’ positioning in primary total hip arthroplasty


  • Résumé

    Optimization of components’ positioning in primary total hip arthroplasty Total hip arthroplasty is one of the most important innovations of the 20th century. The aim of this study was to evaluate the anatomical orientation of articular structures of the hip and then to analyze component’s positioning in order to improve the implantation of prosthetic components to minimize dislocation, wear, fracture and pain. The anatomical orientation of transverse acetabular ligament, labrum and horns was studied. Femoral component orientation was assessed with the help of X-rays and CT-scan. We measured femoral anteversion with AP X-rays. Then, we demonstrated that CT-scan was an accurate method to localize femoral head center in comparison with Motion Analysis and Faro. Femoral anteversion and femoral head center were assessed before and after surgery. The goal was to analyze the restoration of femoral anteversion after THA with a straight cementless stem. Some cases of THA dislocations were evaluated with measurement of prosthetic ROM. It allowed us to know whether implant positioning was the risk factor of dislocation. A clinical observation showed that in case of cup malpositioning, the rate of ceramic liner fractures increased


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard. Service commun de la documentation. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.