Thèse soutenue

Identification, isolement et caractérisation des progéniteurs bronchioloalvéolaires ovins

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Alain Abi Rizk
Direction : Caroline LerouxFabienne Archer
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Biologie
Date : Soutenance le 16/07/2012
Etablissement(s) : Lyon 1
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Evolution Ecosystèmes Microbiologie Modélisation
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Rétrovirus et Pathologie Comparée
Jury : Examinateurs / Examinatrices : Jean-François Mornex, Jean-François Bernaudin
Rapporteurs / Rapporteuses : Guiseppe Bertoni, Alice Jouneau, Jean-François Vautherot

Résumé

FR  |  
EN

Les progéniteurs bronchioloalvéolaires situés aux jonctions bronchioloalvéolaires peuvent être impliquésdans l'embryogenèse ou la régénération. Ces cellules non décrites chez les gros animaux peuventparticiper au développement de nouvelles thérapies contre les maladies pulmonaires aiguës ouchroniques. Dans cette étude, nous avons établi la présence de progéniteurs bronchioloalvéolaires dansles poumons des ovins nouveaux nés. Ces cellules ont été identifiées par leur co-expression desprotéines CCSP, SP-C et CD34. Une population mineure de cellules CD34pos/SP-Cpos/CCSPpos (0,33% ±0,31) était présente ex vivo. Le tri magnétique des cellules CD34pos a permis l’isolement des progéniteursSP-Cpos/CCSPpos (> 80%). Ces cellules étaient maintenues et amplifiées in vitro en interfaceliquide/liquide. De même, ces progéniteurs étaient capables de se différencier soit en cellules de Clarasoit en AEC II dans différents milieux de cultures synthétiques et diverses matrices extracellulaires. Enoutre, les progéniteurs bronchioloalvéolaires obtenus ex vivo et in vitro exprimaient les gènes NANOG,Oct4 et BMI1 spécifiques aux cellules souches. Nous rapportons ainsi, pour la première fois dans ungrand animal, l’existence de cellules progénitrices bronchioloalvéolaires à fort potentiel de doubledifférenciation et d’expression de certains gènes de cellules souches.