Thèse soutenue

Développement de limiteurs de puissance radiofréquence à MEMS-RF

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Jonathan Gauvin
Direction : Pierre Blondy
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Electronique des Hautes Fréquences et Optoélectronique
Date : Soutenance en 2012
Etablissement(s) : Limoges
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Université de Limoges. Faculté des sciences et techniques

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

L'évolution constante des systèmes de télécommunications a conduit à la nécessité de les protéger contre d'éventuelles agressions extérieures pouvant causer une détérioration des récepteurs radars ou satellites par exemple. Des dispositifs limiteurs de puissance sont alors placés en tête des chaînes de réception pour éviter un dysfonctionnement du système lors d'un éblouissement dû a un signal de forte puissance. Malgré leurs pertes d'insertion importantes et leur consommation de puissance non négligeable, les limiteurs de puissance à diodes permettent aujourd'hui de remplir cette fonction. Depuis quelques années, les MEMS-RF à actionnement électrostatique ont montré qu'ils pouvaient remplacer les semi-conducteurs dans des dispositifs accordables puisque les pertes et la consommation de cette technologie sont bien meilleures. Ainsi, l'étude de faisabilité d'un limiteur de puissance à MEMS-RF, totalement passif, à consommation quasi-nulle et à tres faible pertes constitue une solution intéressante et innovante pour permettre la réduction des coûts d'un système tout en améliorant ses performances. Le travail de recherche de cette thèse s'inscrit dans ce contexte et vise à investiguer la possibilité d'intégrer les MEMS-RF pour protéger les récepteurs des systèmes de télécommunications.