Exploration, exploitation et management de projet - Ground theory : approche pour une nouvelle conceptualisation de l'analyse et de la gestion de projet : deux études de cas dans l'administration publique

par Petko Atanasov

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Jean-Charles Mathé.

Soutenue en 2012

à Limoges .


  • Résumé

    Selon Standish Group ("CHAOS Chronicles" – 2004) le taux d'échec des projets dans les différentes industries varie entre 61 et 92%. Pourquoi un projet peut-il échouer ?. . . L’approche historique du management de projet reposant sur une démarche normative a montré ses limites. A partir des questions d’efficacité du courant normatif de la gestion de projet, nous avons mené une revue de littérature qui nous a conduit à conclure que la discipline a besoin d’une remise à niveau épistémologique et méthodologique. La routinisation de l’interprétation du courant normatif a tendance à obscurcir la déontologie de la discipline. Ainsi, à travers notre première étude, mobilisant la théorie enracinéé, nous avons souhaité dépasser cette vision instrumentaliste. Partis d’une constatation sur les limites des courants de management de projet, nous avons été amenés à analyser un vrai projet (la mission de tramway de Bordeaux) et avons découvert l’importance de la dualité pour un projet, construite sur les dimensions du structurel. La recherche menée auprès de la mission du tramway nous a en effet permis de mettre en évidence l’importance d’une approche basée sur le processus de la structuration. Nous avons ainsi vu émerger deux pôles évoluant conjointement : la structure et l’acteur. Ainsi nous avons pu, par le biais de la démarche enracinée, distinguer quelques théories qui potentiellement peuvent apporter des options supplémentaires dans l’exploration, l’exploitation et le management du projet: la théorie des conventions ; la théorie néo-institutionnelle et la théorie de la structuration. La théorie néo-institutionnelle se réfère principalement à la structure, la théorie des conventions plutôt à l’acteur. Or, la gestion de projet représente la gestion d’une structure particulière qui est soumise aux contraintes contextuelles (le temps et l’espace). Notre choix final s’est donc porté sur la théorie de la structuration plus adaptée à l’étude du anagement du projet avec ses conséquences contraignantes et habilitantes. Nous nous sommes ensuite focalisés sur l’applicabilité de la théorie de la structuration dans une situation concrète du management du projet. Notre objectif était de proposer une démarche structuraliste tout en valorisant l’utilisation d’un raisonnement abductif. Ainsi nous sommes repartis sur le terrain (Service Visa Paie de l’Agence comptable de l’Université Victor Segalen Bordeaux 2) pour créer (et observer) un démarche de recherche-action s’inscrivait dans une mission scientifique dissimulée pour des raisons d’objectivité dans laquelle notre rôle Par ce travail, nous confortons notre idée que l’approche classique (normative) du management de projet restreint l’analyse à des paramètres qui ne tiennent pas compte du contexte dans lequel le projet évolue. Nous penchons vers un management de bon sens qu’il fait appel à la notion de réflexivité des acteurs telle qu’évoquée par Anthony Giddens dans la théorie de la structuration. Cela correspond aux facultés des acteurs de se positionner dans un contexte et agir selon leurs connaissances et compétences, et pas forcement selon les objectifs décidés. Dans le cas de la gestion de projet ceci devient un élément crucial

  • Titre traduit

    Exploration, exploitation and management of project-Ground theory : approach for a new conceptualization of the analysis and project management: : Two case studies in the public administration


  • Résumé

    According to Standish Group (“Chronicles CHAOS” – 2004) the rate of failure of the projects in various industries varies between 61 and 92%. Why a project can fail? … The historical approach of the project management based on a normative approach showed its limits. From the questions of effectiveness of the current normative approach of the project management, we carried out a review of literature which led us to conclude that the discipline needs a handing-over on epistemological and methodological level. The routine way of the interpretation of the current normative approach tends to darken the deontology of the discipline. Thus, through our first tudy, mobilizing the “grounded theory”, we wished to exceed this instrumentalist vision. Started from an observation on the limits of the current project management, we were brought to analyze a true project (the mission of tramway of Bordeaux) and discovered the importance of the duality for a project, built on dimensions of the structural theory. The research undertaken near the mission of the tram indeed allowed us to highlight the importance of an approach based on the process of the structuring. We thus saw emerging two poles evolving jointly: the structure and the actor. Thus we could, by the means of the grounded theory approach, distinguish some theories which potentially can bring additional options in the exploration, the exploitation and the project management: the theory of conventions; the neo-institutional theory and the structuration theory. The neo-institutional theory refers mainly to the structure, the conventions’ theory refers to the actor. However, the project management represents the management of a particular structure which is subjected to the contextual constraints (time and space). Our final choice was thus made on the structuration theory which we consider as more adapted for investigating the project management with its constraining and habilitating consequences. We then focused ourselves on the applicability of the theory of the structuring in a concrete situation of the management of the project. Our objective was to propose a structuralist approach while veloping the use of an abductive reasoning. Thus we went back again on the ground (Service “Payroll” of the accounting department - University Victor Ségalen Bordeaux 2) to create (and observe) a new service in the accounting department, following the passage of the universities to the responsibilities and widened competences (RCE). This ction-research approach fell under a scientific expedition dissimulated for reasons of objectivity in which our role was that of not-declared observer. By this work, we consolidate our idea that the classical approach (normative) of the project management restricts the analysis with parameters which do not take account of the context in which the project evolves. We lean towards a management of good sense which it calls upon the concept of reflexivity of the actors as evoked by Anthony Giddens in the structuration theory. That corresponds to faculties of the actors to position in a context and to act according to their knowledge and competences, and not necessarily according to the decided objectives. In the case of the project management this becomes a crucial factor.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(234 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 199-218

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Section Droit-Sciences économiques). Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : UTLIM2012/6

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 2041
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1111-2012-2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.