Thèse soutenue

Caractérisation d'inhibiteurs de l'entrée du Virus de l'Hépatite C

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Julie Potel
Direction : Laurence Cocquerel
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Bactériologie - virologie
Date : Soutenance le 21/12/2012
Etablissement(s) : Lille 2
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Biologie-Santé (Lille)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Centre d'infection et d'immunité de Lille

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

L’infection par le Virus de l’Hépatite C (VHC) est un problème majeur de santépublique touchant environ 170 millions de personnes dans le monde. A l’heure actuelle, il n’existe aucun vaccin pour lutter contre le VHC et les traitements curatifs disponibles sont chers, donnent lieu à des effets secondaires très sévères et ne sont efficaces que pour une partie des patients. Le développement de nouvelles stratégies antivirales représente donc un enjeu crucial dans la lutte contre le VHC. Dans le but de développer de nouvelles molécules bloquant différentes étapes du cycle viral, une meilleure compréhension de chacune des ces étapes est nécessaire. Au cours de mon travail de thèse, nous avons étudier le mécanisme d’entrée du VHC dans ses cellules cibles, les hépatocytes. Dans un premier temps nous avons caractérisé un inhibiteur naturel de l’entrée du VHC, appelé EWI-2wint. Ce travail a notamment permis de mettre en évidence l’importance de la dynamique membranaire de l’un des récepteurs du virus, la protéine CD81, dans ce processus. Dans un second axe, nous avons étudié l’effet de la monensine sur l’infection par le VHC. Nous avons ainsi montré que cet inhibiteur pharmacologique bloque une étape tardive du processus d’entrée du VHC.L’ensemble des données accumulées au cours de ma thèse permettent de mieux comprendre le mécanisme d’entrée du VHC et ouvrent la voie au développement de nouveaux outils thérapeutiques.