Thèse soutenue

Pragmatique, didactique et contrastivité : les termes d'adresse en hongrois

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Rita Gárdosi
Direction : Tamás Szende
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences du langage. Linguistique et didactique des langues
Date : Soutenance en 2012
Etablissement(s) : Paris, INALCO

Résumé

FR  |  
EN

Mon projet est au croisement de plusieurs disciplines : linguistique appliquée et linguistique contrastive français-hongrois, hongrois en tant que langue étrangère et didactique des langues et cultures. L’étude des termes d’adresse est née de la linguistique historique. Actuellement, l’attention des linguistes porte de plus en plus sur le problème de la traduction de ces termes, dans le cadre de la pragmatique et de la linguistique interculturelle. Les normes qui régissent l’emploi des termes d’adresse ainsi que la distinction entre le tutoiement et le vouvoiement varient d’une langue et d’une culture à l’autre. Elles dépendent de facteurs tels que le statut relatif des interlocuteurs, la proximité de la relation et le registre du discours. Les compétences sociolinguistiques et pragmatiques sont aussi importantes que les compétences linguistiques. Cependant, les grammaires et les méthodes ont tendance à minimiser l’importance du rôle joué par les salutations et les appellatifs dans la communication. Pourtant, leur méconnaissance peut engendrer certains problèmes dans les échanges interculturels. Dans ma thèse, j’étudie la place des termes d’adresse dans la pragmatique, dans l’apprentissage des langues et dans la théorie de la traduction. Je propose également une méthodologie et des exercices sur ces expressions à forte connotation culturelle. Mon travail fait largement appel aux résultats d’un corpus de littérature contemporaine comportant des œuvres littéraires hongroises et leurs traductions françaises. Il s’agit principalement de romans. Mes observations portent plus spécifiquement sur les dialogues. L’analyse de ce corpus permet de systématiser les erreurs de traduction, ceci au bénéfice de l’enseignement du hongrois et des travaux lexicographiques.