Thèse soutenue

Les marais mésopotamiens et la question de l'habitat à venir : pour une évolution durable

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Ammar Al-Dujaili
Direction : Hubert GuillaudAnne-Monique Bardagot
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Urbanisme et aménagement
Date : Soutenance le 16/05/2012
Etablissement(s) : Grenoble
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale sciences de l'homme, du politique et du territoire (Grenoble ; 2001-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Architecture, environnement et cultures constructives (Grenoble) - Architecture, Environnement & Cultures constructives
Jury : Président / Présidente : Pascal Rollet
Examinateurs / Examinatrices : Hubert Guillaud, Anne-Monique Bardagot, Pierre Frey, Françoise Ged, Martin Sauvage
Rapporteurs / Rapporteuses : Pierre Frey, Françoise Ged

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

Cette recherche est centrée sur l'habitat dans les marais mésopotamiens en Iraq et l'aménagement actuel et futur d'établissements humains durables dans cette région. Elle poursuit l'objectif de contribuer à une meilleure compréhension des transformations de la nature à l'œuvre et du fonctionnement de la société, de ses dynamiques, de son rapport à l'espace et de sa façon de se projeter dans le temps, dans cette aire géographique. Saisir comment, dans le contexte actuel de multiplication de facteurs mutagènes, parfois antagonistes, la société des marais assure sa continuité et adapte son habitat est fondamental pour établir une base de connaissances sur la culture constructive locale des marais mésopotamiens et éclairer les décisions concernant le projet gouvernemental de stabilisation de la population. L'habitat et la préservation du mode de vie ainsi que du milieu naturel restent des sujets d'interrogation fertile pour la recherche qui pose la question de leur évolution soutenable « située » plutôt que celle du développement. Les résultats de cette recherche peuvent constituer une base de réflexion chez les architectes, les urbanistes, les aménageurs et d'autres chercheurs traitant la question de l'habiter face à la dégradation environnementale globale.