Thèse soutenue

Capteurs à fibres optiques répartis par effet Brillouin : séparation de la dépendance à température et à la déformation

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Yolande Sikali Mamdem
Direction : Yves JaouënRenaud Gabet
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Electronique et communications
Date : Soutenance le 09/10/2012
Etablissement(s) : Paris, ENST
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Informatique, télécommunications et électronique de Paris (1992-...)
Jury : Président / Présidente : Pascal Besnard
Examinateurs / Examinatrices : Youcef Ouerdane, Frédéric Taillade
Rapporteurs / Rapporteuses : Hervé Maillotte, Marc Wuilpart

Mots clés

FR  |  
EN

Mots clés libres

Résumé

FR  |  
EN

L’utilisation de capteurs à fibres optiques pour le génie civil n’est pas une idée nouvelle. Leur intérêt repose principalement sur les propriétés intrinsèques des fibres optiques: neutralité électromagnétique, capacité de multiplexage importante et accès à de longues distances de mesure. Ces capteurs sont susceptibles de couvrir de nombreuses fonctions des capteurs traditionnels : détection, localisation et surveillance. Grâce à des interactions entre la lumière et la fibre optique, telle que la diffusion Brillouin, la fibre optique peut constituer, sur toute sa longueur, un capteur continûment distribué. Le phénomène de diffusion Brillouin est très étudié de part sa grande efficacité de diffusion, sa dépendance vis-à-vis de la température et de la déformation et sa portée pluri-kilométrique. Cependant, la sensibilité de la fréquence de décalage Brillouin à la fois à la température et à la déformation rend problématique la mesure simultanée de ces deux paramètres. Nous présenterons une possibilité de discrimination de la température et de la déformation correspondant aux précisions souhaitées en terme de surveillance d'ouvrage de génie civil.