La représentation du monde sans jugement : Réalisme et neutralité dans la dramaturgie moderne et contemporaine

par Marion Boudier

Thèse de doctorat en Etudes Théâtrales

Sous la direction de Jean-Loup Rivière.

Le président du jury était Jean-Louis Besson.

Le jury était composé de Jean-Loup Rivière, Jean-Louis Besson, Hélène Kuntz, Jean-Pierre Sarrazac, Dominique Viart.

Les rapporteurs étaient Hélène Kuntz, Jean-Pierre Sarrazac.


  • Résumé

    L’idée de « représentation du monde sans jugement », double visée du réel et du neutre, rassemble des œuvres qui aspirent à donner à voir le monde sans en orienter le commentaire et en débusquant le jugement dans nos représentations. En faisant l’hypothèse d’un « réalisme neutre », nous étudions les stratégies dramaturgiques de suspension du sens qui répondent à cette intention. Nous interrogeons l’existence d’une lignée de dramaturges qui, depuis le théâtre clinique de Tchekhov et à l’opposé du théâtre critique brechtien, conduit le spectateur à « l’étonnement d’un monde sans procès » (Barthes). En confrontant ces représentations du monde sans jugement au théâtre documentaire et au réalisme critique brechtien, nous analysons un changement de paradigme dans la représentation du réel, sa modélisation clarifiante et engagée laissant place à une expérience ouverte à l’interprétation. De Horváth aux auteurs quotidiennistes, en passant par Fleisser, Adamov, Kroetz et jusqu’à des réinventions contemporaines d’un théâtre « presque documentaire », comment ces esthétiques de la monstration échappent-elles à une simple symptomatologie superficielle du monde ainsi qu’aux malentendus induits par la délégation du jugement au spectateur ? Cette question oriente notre étude des décentrements dramaturgiques du réalisme, à travers lesquels s’affirment une autre pensée de la responsabilité critique du dramaturge et une dimension politique du neutre. Les œuvres et démarches de M. Vinaver, O. Hirata, J. Pommerat et L. Norén illustrent quatre modalités de ce « réalisme neutre », de l’exemption à la pluralisation du sens, en passant par le trouble, l’errance ou le saisissement du spectateur.

  • Titre traduit

    Prejudice-free depictions of the world : Realism and neutrality in modern and contemporary theater


  • Résumé

    Prejudice-free depictions of the world are the aim both of reality and of any neutral approach. They bring together works of art that show the world without inducing any commentary while exposing our opinions in all representations. We will hypothesise the concept of “neutral realism” to analyse the strategies used by dramatic arts to produce suspension of meaning. We question the existence of a tradition of dramatic authors – ranging from Tchekhov’s “clinical theater” to Brecht’s “critical theater” – that lead spectators to what Barthes termed the “astonishment upon discovering a trial-free world”. We will weigh such prejudice-free representations of the world against documentary drama and against Brecht’s critical realism. Such a comparison will evidence a paradigm shift where an explicit, committed type of modelling seems to give way to a more open interpretative experience. From Horváth to daily-life authors and to Fleisser, Adamov, Kroetz and other contemporary re-inventors of “quasi- documentary-style” drama, the question can be thus articulated: how do such illustrative aesthetics succeed in circumventing both merely superficial symptomatology of the world and the misunderstandings that might arise from the decision of leaving the viewer to judge the work on their own? The answer to the question guides our analysis of the dramatic arts’ decentering of realism, through which another vision of the responsibility of the dramatic author emerges, as well as a new take on the political nature of a neutral approach. The works and reflections of M.Vinaver, O. Hirata, J. Pommerat and L. Norén evidence four aspects of this “neutral realism”, ranging from the cancellation of meaning to multifaceted meaning and to troubled, disconnected or awed spectators.

Autres versions

Cette thèse a donné lieu à une publication

La représentation du monde sans jugement : Réalisme et neutralité dans la dramaturgie moderne et contemporaine


Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par Actes Sud-Papiers à Arles

Avec Joël Pommerat. [1], Un monde complexe


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot . Bibliothèque électronique (Lyon).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication

Informations

  • Sous le titre : La représentation du monde sans jugement : Réalisme et neutralité dans la dramaturgie moderne et contemporaine
  • Détails : 2 vol. (713, 60 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 660-696

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par Actes Sud-Papiers à Arles

Informations

  • Sous le titre : Avec Joël Pommerat. [1], Un monde complexe
  • Dans la collection : Apprendre
  • Détails : 1 vol. (183 p.)
  • ISBN : 978-2-330-05504-2
  • Annexes : Bibliogr. p. 183-184. Notes bibliogr. Chronologie
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • null La représentation du monde sans jugement : Réalisme et neutralité dans la dramaturgie moderne et contemporaine : cacher l(es) exemplaire(s)
  • 978-2-330-05504-2 Avec Joël Pommerat. [1], Un monde complexe : cacher l(es) exemplaire(s)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.