Thèse soutenue

Analyse du travail d’un collectif de formateurs et de ses conséquences sur la formation professionnelle d’un enseignant novice : un exemple en éducation physique et sportive.

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Guillaume Escalié
Direction : Marc DurandSébastien Chaliès
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Formation des adultes
Date : Soutenance le 27/11/2012
Etablissement(s) : Paris, CNAM
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Abbé Grégoire (Paris)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Centre de recherche sur la formation (Paris ; 2007-2018)
Jury : Président / Présidente : Richard Wittorski
Examinateurs / Examinatrices : Marc Durand, Sébastien Chaliès, Richard Wittorski, Luc Ria, Jacques Saury
Rapporteurs / Rapporteuses : Luc Ria, Jacques Saury

Résumé

FR  |  
EN

Un des objectifs des politiques éducatives européennes en matière de formation professionnelle des enseignants novices consiste à consolider les partenariats entre les universités et les établissements scolaires. Sur le plan scientifique, la majorité des études pointent l’importance de renforcer la collaboration entre les formateurs de ces deux institutions par des dispositifs fondés sur le modèle des « communautés de pratique » (Lave & Wenger, 1991). Or, ces études restent souvent peu précises sur la nature de leurs activités au sein de tels dispositifs. Cette recherche vise à analyser les activités de formation d’un collectif de formateurs et leurs conséquences sur la formation professionnelle d’un enseignant novice.Cette étude s’appuie sur une lecture de la formation professionnelle des enseignants novices (Bertone, 2011 ; Chaliès, 2012) qui emprunte certains postulats à une théorie générale de l’apprentissage (Nelson, 2008) et de l’action collective (Wittgenstein, 2004). Cette lecture est ordonnée par trois activités de formation : (i) enseigner des règles pour permettre aux enseignants novices de signifier leur vécu et agir différemment en classe ; (ii) aménager des situations et contrôler les premiers suivis des règles pour leur permettre d’en constater les résultats ; (iii) accompagner leur développement en les aidant à interpréter les règles apprises.Cette recherche a été menée en collaboration avec deux collectifs de formation en éducation physique et sportive. Composé chacun d’un enseignant novice et de plusieurs formateurs, ces collectifs ont été mis en place lors d’un dispositif de formation par les visites. Deux types de données ont été recueillies : des données d’enregistrement audio-vidéo (des leçons et des entretiens de conseil pédagogique menés en suivant) ; des données d’autoconfrontation. Les données ont été analysées afin d’identifier les règles apprises et/ou suivies par les acteurs pour signifier leurs activités au cours de chacun des temps du dispositif.Les résultats montrent principalement l’intérêt pour le collectif de formateurs : (i) de mener une activité d’enseignement (et éventuellement d’explication) ostensive pour permettre à l’enseignant novice de réaliser les premiers suivis des règles conformes à leurs attentes ; (ii) d’aménager les situations de classe pour faciliter son constat des résultats attendus des règles préalablement enseignées ; (iii) d’accompagner son développement en l’aidant à faire usage des règles apprises dans de nouvelles circonstances.