Thèse soutenue

Les dynamiques du taux de change en présence de frictions sur les marchés financiers.- Les cycles électorales sur le taux de change en Corée- Le régime de change, l'ouverture des marchés de la capitale et de la politique monétaire : Le trilemme en Corée

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Hyunjoo Ryou
Direction : Cristina Terra
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences économiques - EM2C
Date : Soutenance le 03/12/2012
Etablissement(s) : Cergy-Pontoise
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Économie, Management, Mathématiques, Physique et Sciences Informatiques (Cergy-Pontoise, Val d'Oise)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Théorie économique, modélisation et applications - Théorie économique, modélisation et applications
Jury : Président / Présidente : André Fourçans
Rapporteurs / Rapporteuses : Karine Gente, Michael Brei

Résumé

FR  |  
EN

-Les dynamiques du taux de change en présence de frictions sur les marchés financiers.Cette analyse est une extension du modéle du surajustement « Overshooting » de Dornbusch. Il s'éloigne du modéle de base en faisant l'hypothèse que les marchés financiers ne s'ajustent pas instantanément, « generalised interest parity condition ». Le modele de taux de change sous cette hypothèse, reproduit le surajustement retarde du taux de change nominal. Notre modele arrive aussi a capturer la variation en forme de bosse du taux de change reel et suite a un choc monetaire.-Électorale Cycle de taux de change en CoréeCe papier analyse empiriquement les variations du taux de change reel en Coree du Sud, a l'approche des elections et un peu apres de celles-ci. Nous remarquons que le taux de change baisse juste avant les election mais nous n'avons pu deceler de tendance nette apres. Ce resultat est a l'oppose de celui trouve lors de l'étude des cycles électorales en Amérique latine. Nous expliquons cette divergence par des différences dans la structure économique entre la Corée du Sud et les pays d'Amerique latine-Le régime de change, l'ouverture des marchés de la capitale et de la politique monétaire; Le trilemme en CoréeCet article teste la proposition trilemme en effectuant une étude empirique de Corée. La Corée possède périodes distinctes de toutes les combinaisons de régime de taux de change et l'ouverture du marché des capitaux dans le trilemme: rattaché au régime de taux de change sous le contrôle des capitaux, rattaché au régime de taux de change sous libre circulation des capitaux et des taux de change flottant régime en vertu libre circulation des capitaux. Nous vérifions si l'autonomie monétaire existe dans chacune des trois combinaisons différentes. Nous constatons que l'autonomie monétaire existé au cours des périodes où les contrôles de capitaux et les périodes de régime de taux de change flottant. Pour les périodes avec le régime de parité fixe et libre circulation des capitaux, l'autonomie monétaire a été limitée. En outre, nous identifions que, juste avant la crise financière, le gouvernement a poursuivi la politique monétaire autonome sous le régime de taux de change arrimé et libre circulation des capitaux, défiant ainsi le trilemme.