Thèse soutenue

La variabilité dans l'intensité ou l'orientation des interactions sexuelles chez le bélier : Etude des structures centrales impliquées

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Fernando Carlos Borja Dos Santos
Direction : Claude Fabre-Nys
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de la vie, spécialité Biologie de la reproduction
Date : Soutenance le 14/12/2011
Etablissement(s) : Tours
Ecole(s) doctorale(s) : Ecole doctorale Santé, sciences, technologies (Tours)
Partenaire(s) de recherche : Equipe de recherche : Physiologie de la Reproduction et des Comportements (Tours)
Jury : Président / Présidente : Catherine Belzung
Examinateurs / Examinatrices : Serge Stoleru
Rapporteurs / Rapporteuses : François Bocquier, Serge Stoleru

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

L’objectif principal de cette thèse est de comprendre l’origine de la variabilité d’expression du comportement sexuel (CS). Nous avons trouvé que l’approche latérale est le CS le plus exprimé et que sa quantification peut servir comme mesure de la libido et donner une idée de la performance. Nous avons montré des effets remarquables de l’âge et de la lumière sur le CS du bélier. Nous avons également montré que les structures cérébrales impliquées dans la phase motivationnelle et consommatoire ne étaient pas les mêmes et que quel que soit le partenaire sexuel préféré, l’exposition à ce partenaire provoquait une activation des mêmes structures cérébrales ; le niveau de libido semble être déterminé par des sites spécifiques et bien précis comme l’aire préoptique, le noyau paraventriculaire et la partie médiane du Lit de la strie terminale. Le Cortex ent pourrait fonctionner comme un inhibiteur de la motivation hétérosexuelle.