Thèse soutenue

Etudes des variations structurales chromosomiques dans l'autisme et la déficience mentale

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Sylviane Marouillat-Védrine
Direction : Christian Andrès
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de la Vie et de la Santé
Date : Soutenance le 02/02/2011
Etablissement(s) : Tours
Ecole(s) doctorale(s) : Ecole doctorale Santé, sciences, technologies (Tours)
Partenaire(s) de recherche : Equipe de recherche : Imagerie et cerveau (Tours)
Jury : Président / Présidente : Frédérique Bonnet-Brilhault
Rapporteurs / Rapporteuses : Véronique David

Résumé

FR  |  
EN

L’autisme et la déficience mentale sont deux syndromes neuro-développementaux impliquant des facteurs génétiques. Notre travail a consisté à rechercher de nouveaux gènes candidats ou facteurs de susceptibilité chez 106 patients atteints d’autisme et 68 de déficience mentale non syndromique sporadique.Nous avons observé une association entre l’allèle 4 d’un marqueur microsatellite GXAlu localisé en 17q11.2 dans l’intron 27b du gène NF1 et des patients atteints de déficience mentale non-syndromique.Nous avons contribué à la mise en évidence d’une augmentation d’expression du transcrit NLGN4X, chez un patient autiste avec un retard mental non-syndromique présentant une mutation dans le promoteur du gène NLGN4X.L’étude de la région 22q13 par MLPA, nous a permis de mettre en évidence une délétion de novo d’au moins 1Mb chez un patient autiste.Les variations de nombre de copies (CNV) ont été étudiées chez des autistes par QPCR. Nous avons identifié 27 variations réparties sur 17 gènes parmi les 36 explorés. Les CNV observés dans les gènes ITGA6, TAGLN3, HOXA1, DLG4 et UBE2C sont intéressants en raison de l’implication de ces gènes dans le développement cérébral ou la fonction neuronale.L’ensemble de ces résultats nécessite des expériences complémentaires de validation.