Thèse soutenue

Dynamique intergénérationnelle et mobilité sociale réussie : étude comparée de parcours de vie de jeunes femmes françaises d'origine marocaine diplômées et d'étudiantes marocaines venues en France pour étudier

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Naouel El Mahroug
Direction : Freddy Raphaël
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de l'homme et de la société
Date : Soutenance en 2011
Etablissement(s) : Strasbourg

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

Il s’agit de voir dans quelle mesure, individuellement et collectivement, les jeunes femmes françaises d’origine marocaine, diplômées du supérieur, et les étudiantes marocaines venues en France pour finaliser leur cursus universitaire, se positionnent face à leurs groupes d’appartenance respectifs et aux sociétés en présence. Le diplôme est perçu non seulement comme un moyen de s’affranchir progressivement de leur groupe d’appartenance et d'agrégation afin d’aboutir à une découverte de soi puis à une affirmation de leur individualité mais, également, comme un élargissement de leur « champ des possibles ». En ce sens, elles peuvent amener leurs parents à opérer un réajustement de leurs pratiques culturelles in fine à aboutir à une (re)configuration de l’organisation familiale. C’est pourquoi la référence à leur groupe d’appartenance est ambivalente et doit être appréhendée dans un rapport dialectique individu/collectif. Cet objet d’étude a été appréhendé à partir d'une approche compréhensive fondée sur une enquête qualitative à visée socio-anthropologique. Celle-ci a privilégié une enquête en profondeur, seul moyen pour saisir la complexité des interactions présentes dans les espaces sociaux. Quant à notre raisonnement sociologique, il s'est appuyé sur deux terrains à la fois - le monde familial et le monde social - et a abordé la dialectique rupture/changement entre les générations échappant ainsi à l’opposition paradigmatique tradition/modernité.