Thèse soutenue

Implication de la protéine Zonula Ocludens-2 (ZO-2) dans le processus d'invasion tumorale

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Emilie Luczka
Direction : Christine GillesMyriam Polette
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Médecine
Date : Soutenance le 30/09/2011
Etablissement(s) : Reims
Ecole(s) doctorale(s) : Ecole doctorale Sciences, technologies, santé (Reims, Marne ; 2000-2011)

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

Lors de l’invasion tumorale, les cellules épithéliales tumorales acquièrent des propriétésmigratoires et invasives impliquant des modifications phénotypiques importantes. Parmi ceschangements, on observe notamment une réorganisation ou une perte des complexes d’adhérenceintercellulaire et une acquisition de la capacité à dégrader la matrice extracellulaire à travers uneaugmentation d’expression des métalloprotéinases matricielles (MMPs). Dans cette étude, nous noussommes plus particulièrement intéressés aux jonctions serrées qui sont constituées de protéinestransmembranaires (occludine, claudines) liées au cytosquelette d’actine par des protéinescytoplasmiques sous-membranaires incluant les Zonula Occludens (ZO-1, -2 et -3). Parmi cesmolécules, nous avons évalué le rôle potentiel de ZO-2 dans l’acquisition de propriétés invasives parles cellules tumorales. In vivo, nous avons montré une diminution d’expression des ZOs dans lescancers broncho-pulmonaires avec une localisation cytoplasmique préférentielle. De plus, in vitro, lalocalisation des ZOs varie en fonction du potentiel invasif des cellules tumorales et leur réorganisationest corrélée à la migration cellulaire. Nous démontrons également que l’inhibition de ZO-2 augmenteles capacités invasives de cellules tumorales invasives et s’accompagne d’une augmentationd’expression des MMP-2 et -14 et du facteur de transcription ZEB-2. Ces résultats suggèrent que ZO-2, composant structural des complexes d’adhérence intercellulaire dans les cellules différenciées,pourrait jouer un rôle clé dans le processus d’invasion tumorale. Sa capacité à transiter de lamembrane au cytoplasme et/ou au noyau lui permettrait d’agir comme une molécule de signalisationen régulant la transcription de gènes. Les données obtenues démontrent un rôle anti-invasif de ZO-2.