Thèse soutenue

Recherche d’inhibiteurs de virus émergents au sein de la biodiversité néo-calédonienne

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Pierre-Marie Allard
Direction : Françoise GueritteMarc Litaudon
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Chimie pharmaceutique
Date : Soutenance le 19/12/2011
Etablissement(s) : Paris 11
Ecole(s) doctorale(s) : Ecole doctorale Innovation Thérapeutique : du Fondamental à l'Appliqué (Châtenay-Malabry, Haut-de-Seine ; 2000-2015)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Institut de chimie des substances naturelles (Gif-sur-Yvette, Essonne ; 1959-....)
Jury : Président / Présidente : Jean-Claude Guillemot
Examinateurs / Examinatrices : Pierre Champy
Rapporteurs / Rapporteuses : Elisabeth Seguin, Joël Boustie

Résumé

FR  |  
EN

Dans le but de rechercher de nouveaux inhibiteurs de l’ARN polymérase NS5 du virus de la dengue (DENV), un criblage a été mené sur 650 plantes néo-calédoniennes. A la suite de ce criblage, deux espèces (Cryptocarya chartacea Kostermans et Trigonostemon cherrieri Veillon) ont été sélectionnées. L’extrait AcOEt des écorces de Cryptocarya chartacea (Lauraceae) a montré une forte inhibition de la NS5 polymérase (99 % à 10 µg/ml). L’étude phytochimique de l’extrait a mis en évidence une série de nouvelles flavanones 6-mono et 6,8-dialkylées, nommées chartacéones. Celles-ci sont présentes sous forme de mélanges racémiques au sein de C. chartacea. La chartacéone A a été purifiée sur colonne chirale conduisant à l’isolement de quatre diastéréoisomères optiquement purs. Une étude configurationnelle basée sur le calcul théorique de spectres de dichroïsme circulaire a permis la détermination de leur configuration absolue. Les chartacéones inhibent de façon sélective la NS5 polymérase du DENV. L’étude des extraits AcOEt des écorces et du bois de Trigonostemon cherrieri (Euphorbiaceae) a mis en évidence une série de métabolites secondaires originaux de type Diterpènes Daphnane Orthoester (DDO) chlorés : les trigocherrines (non-macrocycliques) et les trigocherriolides (macrocycliques). Ces composés ont montré une inhibition de l’activité enzymatique de la NS5 polymérase du DENV et une activité antivirale sur le virus du chikungunya in cellulo.