Thèse soutenue

Langage et éducation de la pensée chez l’enfant

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Karima Benyahia
Direction : Jacques Poulain
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Philosophie
Date : Soutenance en 2011
Etablissement(s) : Paris 8

Résumé

FR  |  
EN

Etant donné que d'une part ce sont les relations entre les mots qui rendent possible la signification, que d'autre part les enfants en échec scolaire ont de grosses lacunes de compréhension, nous supposons que ceci est lié à un problème de langage. En effet, notre expérience avec les enfants en difficulté scolaire, nous a permis de constater que beaucoup d'entre eux avaient du mal à s'exprimer, du fait qu'ils étaient dans un rapport de «mot isolé» au langage. Une solution à ce problème, serait donc, de leur donner la possibilité de reconnaître la langue dans son enchaînement logique, par le biais de textes et de récits. Ce constat nous interpelle sur l'importance de permettre aux jeunes enfants, dès les premières années de la vie, d'aborder le mot dans son contexte. Les premiers rapports au langage sont décisifs pour leur avenir scolaire. Or, beaucoup d’adultes vont plus encourager les jeunes enfants à répéter des mots isolés, (les noms des couleurs et des animaux par exemple) ce qui va à l’encontre du mouvement de la pensée. Cette conception du langage, nous fait penser au syndrome psychotraumatique ; le sujet traumatisé est bloqué à l’extérieur de l’événement ; incapable de l’intégrer, il répète des mots isolés. De fait, il est indispensable de ne pas fixer l’enfant au «mot isolé» pour qu’il puisse s’élever au niveau de «  la pensée ». Ceci dit, l’individu ne sert pas de la parole uniquement pour penser mais il s'en sert également dans sa relation aux autres et a donc, besoin du langage aussi bien verbal que non verbal tel que le regard, la posture, le ton et l'image. Nous nous sommes intéressés en particulier aux images dans les livres pour enfants. L'illustration du livre seule ne permet pas à l'enfant de comprendre. Sans l'accompagnement de l'adulte qui parle et invite l'enfant à la parole, l'image seule est alors telle un mot isolé.