Thèse soutenue

Le crépuscule de l’humain : la critique du présent de Theodor W. Adorno.

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Juan Pablo Barrientos
Direction : Plinio Walder Prado Junior
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Philosophie
Date : Soutenance en 2011
Etablissement(s) : Paris 8

Résumé

FR  |  
EN

Cette thèse analyse la réflexion de Theodor W. Adorno sur la condition de l’humain dans la société contemporaine. Elle se divise en quatre parties. Dans la première, nous examinons la critique adornienne de la société capitaliste avancée, comprise comme un système de domination qui prend la forme d’un monde administré. Dans la deuxième, nous étudions sa vision de la situation présente de la culture, notamment à travers la notion d’industrie culturelle, dispositif idéologique qui entraîne un processus global de modelage de la subjectivité. Dans la troisième, nous explorons sa conception de l’agonie actuelle de l��art, ainsi que le problème de la substitution de la culture, entendue dans son sens fort, par ce qu’il appelle une demi-culture. Dans la quatrième partie, nous essayons de reconstruire la théorie adornienne de la dégradation actuelle de l’humain, à travers les concepts de réification, désubjectivisation et vie fausse. Finalement, dans la conclusion, nous abordons l’utopie adornienne d’une vraie humanité, faisant référence au problème du pessimisme inhérent à cette philosophie.