Thèse soutenue

Evaluation d'agents pro-hemostatiques pour l'antagonisation des molécules anticoagulantes anti-xa dans un modèle de thrombose et de saignement chez le lapin

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Anne Godier
Direction : Charles Marc Samama
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Biologie et pharmacologie de l'hémostase et des vaisseaux
Date : Soutenance en 2011
Etablissement(s) : Paris 7

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Les nouvelles molécules anticoagulantes anti-Xa exposent au risque d'accident hémorragique. Aucun antidote n'est disponible. L'objectif de cette thèse a été d'évaluer l'efficacité et la sécurité d'agents pro-hémostatiques, les concentrés de complexe prothrombinique (CCP), le Facteur VII activé recombinant (rFVIIa) et les concentrés de flbrinogène (Fib) pour l'antagonisation de deux anti-Xa, l'un dépendant de l'antithrombine, le fondaparinux, et l'autre d'action directe, le rivaroxaban, dans un modèle expérimental de thrombose et de saignement chez le lapin. Des travaux préliminaires ont montré l'efficacité du rFVIIa à réduire le saignement dans deux modèles d'hémorragie, puis ont comparé les effets de 2 Fib. Nous avons ensuite montr que le rFVUa comme les CCP permettaient de réduire le saignement induit par le fondaparinux. A l'inverse, ni le rFVIIa, ni les CCP, ni les Fib ne permettaient de réduire l'hémorragie associée au rivaroxaban. Les tests d'hémostase réalisés ne permettaient de prédire ni l'efficacité du traitement entrepris, ni son échec. Les différences des mécanismes d'action des 2 anti-Xa pourraient expliquer l'hétérogénéité des résultats. Des études supplémentaires sont nécessaires.