Thèse soutenue

L’empreinte du chamane : le souffle de la pensée chamanique dans l’art contemporain des Premières Nations au Canada. Essai de sociologie de l’art entre 1990 et 2010

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Jennifer Geneviève Chevallier
Direction : Jean-Michel Lacroix
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Études anglophones
Date : Soutenance le 22/02/2011
Etablissement(s) : Paris 3
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Études anglophones, germanophones et européennes (2009-2019 ; Paris)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Langues, Textes, Arts et Cultures du Monde Anglophone
Jury : Président / Présidente : Serge Dunis
Examinateurs / Examinatrices : Jean-Michel Lacroix, Serge Dunis, Nelcya Delanoë, Hélène Le Dantec-Lowry, Joëlle Rostkowski

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

Le chamanisme, exprimé dans l’art contemporain des Premières Nations du Canada, opère comme un puissant marqueur ethnique. Il symbolise l’espace sacré où se joue la résistance culturelle, avec les engagements politiques qui la sous-tendent. Il représente aussi un référent identitaire. L’analyse de ce courant esthétique actuel soulève des questions essentielles : de quelle manière le chamanisme est-il abordé par les artistes, à la fois comme concept et comme pratique artistique ? Quelle est la mission de l’art d’inspiration chamanique contemporain, du point de vue de son rôle social, en tant que gardien de l’identité et de la spiritualité mais aussi comme catalyseur du processus de guérison collective et individuelle ? Dans le contexte artistique postmoderne, le chamanisme peut être considéré comme une source de pouvoir et d’inspiration, une terre sacrée que les artistes autochtones explorent avec détermination. En puisant dans les racines profondes de la tradition, et en s’engageant dans une expérience moderne, les artistes se donnent pour mission de raviver la sagesse des anciens et de se relier à la cosmogonie autochtone.Leur pratique a pour but de réduire le clivage psychique entre nostalgie des origines et indianité contemporaine. Ainsi, le statut d’hybridité donne naissance à une force de transformation d’une grande créativité. Cette thèse analyse les enjeux philosophiques et politiques auxquels l’art d’inspiration chamanique est confronté, en s’appuyant sur un point de vue anthropologique et esthétique. Après un rappel du contexte socio-historique canadien, nous abordons les deux missions essentielles des chamanes de l’art : la réécriture de l’histoire et la reconquête de leur identité, qui dessinent, à travers la reconnaissance de leur différence, l’architecture d’une nouvelle Amérindie.