Thèse soutenue

La recherche de la performance dans le système éducatif français : un nouveau paradigme professionnel pour les enseignants du premier degré ?

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Sylvie Cuculou
Direction : Yves Dutercq
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sociologie
Date : Soutenance en 2011
Etablissement(s) : Nantes

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

L’entrée de l’éducation dans le 21ième siècle s’est accompagnée de thèses managériales tournées vers la rationalisation des moyens existants et l’optimisation des ressources humaines. Dans le même temps, le système éducatif français a prolongé et renouvelé l’idée d’égalité des chances en l’identifiant comme une condition pour le développement de l’économie de la connaissance. Or les grandes enquêtes internationales d’évaluation des acquis des élèves renvoient des résultats qui rendent insuffisamment compte de l’investissement consenti par l’Etat en matière d’éducation. Dans ce contexte, la performance s’identifie comme une stratégie d’amélioration significative des résultats des élèves pour des coûts publics maîtrisés. La recherche interroge la performance dans ses différentes dimensions de qualité, d’efficacité et d’efficience caractérisant les objectifs attendus du service public d’éducation. Pour les enseignants du premier degré, la démarche stratégique de la performance est nouvelle. Par une enquête locale menée auprès d’enseignants du premier degré d’une circonscription concernée par l’application de la performance, il s’agit de se demander si cette approche constitue vraiment un nouveau levier pour l’égalité des chances. La recherche tente donc d’identifier dans les justifications des enseignants l’émergence, le rejet ou l’adhésion aux principes portés par la performance.