Thèse soutenue

Le rôle de la traduction du français vers l'arabe dans la création de néologismes

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Ibada Hilal
Direction : Ḥasan Ḥamzaẗ
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Lexicologie et terminologie multilingues. Traductologie
Date : Soutenance le 29/01/2011
Etablissement(s) : Lyon 2
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Lettres, langues, linguistique, arts (Lyon)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Centre de Recherche en Terminologie et Traduction
Jury : Président / Présidente : Ibrahim Ben Mrad Ben Ammar
Examinateurs / Examinatrices : Henri-Hassan Sahloul, François Maniez

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

Ce travail vise à étudier pourquoi et comment des néologismes arabes résultent de la traduction du français vers l'arabe. En effet, partant d'une perspective interprétative de la traduction, le nombre de néologismes produits par celle-ci est censé être limité. La production de ceux-ci est censée être encore moins lorsqu'il s'agit de la traduction générale (par opposition à la traduction spécialisée). Or, examinant des textes généraux contemporains traduits du français vers l'arabe, nous remarquons une production néologique non négligeable. La présente étude se propose, ainsi, d'analyser les raisons de l'émergence de tels néologismes dans les textes traduits en arabe contemporain et d'examiner les moyens de formation de ces néologismes arabes ainsi que l'influence de la langue source; en l'occurrence le français, dans cette formation. Les textes, faisant l'objet de cette étude, sont des documents officiels de l'ONU datant de 2005-2006. Ces textes sont publiés par l'ONU et destinés, entre autres, au grand public.