Thèse soutenue

FR
Auteur / Autrice : Ali Osmane
Direction : Jean-Claude Belfiore
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Electronique et communications
Date : Soutenance en 2011
Etablissement(s) : Paris, Télécom ParisTech

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

Nous étudions un protocole de coopération dans les réseaux MIMO à deux sauts : le rotate-and-forward (RF). Dans ces réseaux, la source et la destination ne communiquent qu’à travers une couche de relais. Nous étudions la performance du protocole RF à partir d'une nouvelle métrique appelée gain de coupure. Ce gain nous permet de décrire le comportement de la probabilité de coupure à des valeurs du rapport signal à bruit moyennes et élevées. En utilisant le gain de coupure, nous comparons la performance du RF aux performances d'autres protocoles ayant le même ordre de diversité que le RF. Nous supposons aussi qu'une voie de retour existe entre la destination et les relais et nous donnons un algorithme qui permet d'améliorer les performances du RF en termes de probabilité de coupure en se basant sur la connaissance des gains du canal. Nous considérons un protocole de codage de réseaux au niveau physique : le compute-and-forward (CF). Nous nous intéressons à la maximisation du débit de calcul et nous montrons que c’est équivalent à la recherche du vecteur le plus court dans un réseau de points donné. Tout d’abord, nous implémentons le protocole utilisant des réseaux de points uni-dimensionnels et des gains de canal réels. Nous nous basons sur la fonction de maximum de vraisemblance (ML) pour proposer une technique de décodage quasi-ML et nous montrons que le décodage s'effectue par une approximation Diophantienne inhomogène. Ensuite, nous généralisons certains de ces résultats au cas des réseaux de points multi-dimensionnels et des gains de canal complexes, et nous proposons un critère de construction des codes en réseaux de points qu'on appelle le facteur de platitude.