Thèse soutenue

Le politique entre guerre et théologie : la révision du marxisme et l'ombre de Carl Schmitt

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Édouard Jourdain
Direction : Pierre Bouretz
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Études politiques
Date : Soutenance en 2011
Etablissement(s) : Paris, EHESS

Résumé

FR  |  
EN

Depuis quelques décennies, l'œuvre de Carl Schmitt revient sur le devant de la scène en théorie politique, occasionnant de nombreuses controverses. L'actualité de ces vingt dernières années a largement contribué à de nouvelles confrontations avec ses thèses, qu'il s'agisse de la chute du mur de Berlin ou des attentats du 11 septembre. En effet, la fin de l'URSS et le triomphe de la démocratie libérale, mais aussi ce que l'on a appelé à tort ou à raison le retour du religieux, reconfigurent la vision moderne des conflits et renvoient aux idées force développées par Carl Schmitt: le problème théologico-politique et l'opposition de la démocratie et du libéralisme, ou encore la question de la guerre juste et le problème du terrorisme via sa théorie du partisan. Autant de sujets réinvestis par des philosophes contemporains, comme Giorgio Agamben, Antonio Negri, Jacques Derrida, Etienne Balibar, Slavoj Zizek ou encore Chantal Mouffe et Ernesto Laclau pour repenser le politique. Se pose alors la question de savoir en quoi la mobilisation de l'œuvre de Carl Schmitt par ces auteurs leur permet de réviser le marxisme, ce aux dépens de celle de Proudhon qui pourtant a pensé ces problématiques, prises de nouveau au sérieux.