Thèse soutenue

Patrimonialisation d'une pratique vocale : l'exemple du chant polyphonique en Corse

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Catherine Herrgott
Direction : Philippe Pesteil
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Ethnologie
Date : Soutenance en 2011
Etablissement(s) : Corte
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Environnement et sociéte (Corte2000-....)
Jury : Examinateurs / Examinatrices : Philippe Pesteil, Elena Ivanovna Filippova, Gian Nicola Spanu, Sergio Dalla Bernardina, Tony Fogacci
Rapporteurs / Rapporteuses : Elena Ivanovna Filippova, Gian Nicola Spanu

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

Approche anthropologique du "cantu in paghjella", chant polyphonique corse traditionnellement exécuté par les hommes, récemment reconnu par l’Unesco comme Patrimoine Culturel Immatériel et inscrit sur la liste de sauvegarde d’urgence. Préserver cette pratique vocale collective, agissant comme un marqueur identitaire, en tant qu’héritage culturel dans un environnement sociétal évolutif, transmettre dans un contexte festif sa technique et son esthétique sont des valeurs affichées comme étant au coeur des préoccupations des pratiquants. Le sujet de cette thèse porte sur la patrimonialisation du "cantu in paghjella", appréhendé en tant que signature performancielle, ainsi que sur les enjeux des divers acteurs impliqués dans ce processus (chanteurs, spécialistes, institutionnels) après analyse de leurs actions et discours.