Thèse soutenue

FR
Auteur / Autrice : Saada Dakdouki
Direction : Didier Villemin
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Chimie organique, minérale, industrielle
Date : Soutenance en 2011
Etablissement(s) : Caen

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Les variations de l’indice de réfraction d’origine électronique, proportionnelles au nombre d’ions actifs du matériau laser portés dans leur état excité et à la variation de polarisabilité entre le niveau excité et le niveau fondamental, peuvent avoir un impact considérable sur les propriétés spatio-temporelles des résonateurs laser. Il est ainsi nécessaire de disposer de méthodes sensibles afin de les évaluer. Ce travail de thèse est donc centré autour de la métrologie de ces effets dits « de population », afin d’être en mesure de mieux appréhender le comportement des lasers à solide voire d’être capable d’utiliser ces effets pseudo-nonlinéaires pour diverses applications. La première partie de cette thèse consiste donc à quantifier les effets de population dans des cristaux laser dopés Chrome et Ytterbium à l’aide de la technique Z-scan. Dans cette optique, nous avons mis en place une expérience résolue en temps afin de nous affranchir des effets thermiques, phénomène inhérent à tout processus de pompage optique. Nous avons par la suite mis au point une technique originale, appelée Baryscan, permettant de mesurer de très faibles variations d’indice et d’atteindre une sensibilité parmi les plus grande rencontrée à ce jour. Cette technique est basée sur l’utilisation d’un Position Sensitive Detector (PSD) et les propriétés non-linéaires des cristaux sont déduites de l’évolution du barycentre d’un faisceau laser pompe-sonde. Nous présentons de plus des résultats concernant la focalisant diffractive de faisceaux laser à l’aide d’optiques de phase ainsi que des techniques de mise en forme permettant de forcer une cavité laser à osciller sur le mode transverse souhaité.