Thèse soutenue

Synthèse d'hydroxy-et animo-difluorophosphonates

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Lucie Aliouane
Direction : Thierry Lequeux
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Chimie organique, minérale, industrielle
Date : Soutenance en 2011
Etablissement(s) : Caen

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Mots clés libres

Résumé

FR  |  
EN

Ce travail est focalisé sur l'intérêt des difluorophosphonates, analogues stables de phosphates et non hydrolysables à pH physiologique connu pour avoir de nombreuses applications biologiques. Dans un premier temps, différentes méthodes de synthèse faisant intervenir ces unités sont abordées (réactions ioniques, radicalaires, de fluoration électrophile ou nucléophile), afin d’élargir le spectre des difluorophosphates polysubstitués accessibles. Afin d’appliquer ces nouvelles méthodologies, nous avons envisagé de synthétiser des analogues fluorés de la sphingosine-1-phosphate (S1P), du MEcPP ainsi que des prodrogues contenant des dérivés nucléosidiques. Pour ce faire, la méthode de synthèse de l'analogue du S1P est dans un premier temps envisagé par ouvertures de sulfamidates cycliques 1,2 puis dans un second temps, par synthèse multiétapes via l'ouverture d'un époxyde. Ensuite, la synthèse de l'analogue du MEcPP, antibiotique potentiel, a été étudiée par formation et ouverture d'un oxetanne hautement fonctionnalisé mais également par déplacement d'un groupement partant après protection de l'alcool tertiaire. Enfin, une méthode de formation de difluorophosporamidates et de fonctionalisation de ces composés a pu être mise au point ainsi que des études sur leur stabilité en fonction du pH, afin de cibler la synthèse de prodrogues.