Thèse soutenue

Conception et préparation de vaccins glycoconjugués dirigés contre Bacillus Anthracis

FR
Auteur / Autrice : Ophélie Milhomme
Direction : Cyrille Grandjean
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Chimie organique. Glycochimie
Date : Soutenance en 2011
Etablissement(s) : Amiens

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Bacillus anthracis, agent responsable de la maladie du charbon ou anthrax, exprime à la surface de ses spores un tétrasaccharide ABCD qui a été démontré à la fois antigénique et immunogénique. La particularité de ce tétrasaccharide réside dans son unité terminale non réductrice A, dénommée anthrose qui exprime la majorité des déterminants antigéniques. Nous avons alors cherché à développer des vaccins glycoconjugués potentiellement actifs contre B. Anthracis, centrés sur l’utilisation du disaccharide AB ou de l’un de ses analogues, que nous anticipions suffisants pour induire une réponse immunitaire. Les vaccins glycoconjugués sont en effet connus pour être efficaces et sains pour l’Homme et connaissent actuellement un développement exponentiel. La préparation des haptènes AB a pu donner lieu au développement d’une nouvelle voie d’accès originale aux dérivés de l’anthrose. Finalement, plusieurs haptènes mono- (A) et disaccharidiques (AB natif et AB non-méthylé) ainsi que le tétrasaccharide ABCD ont pu être synthétisés. Des glycoconjugués sucres-protéines et un glycoconjugué complètement synthétique ont pu être préparés à partir des haptènes AB et leur immunogénicité a été évaluée chez la souris. Il s’est ainsi avéré que tous les glycoconjugués semi-synthétiques permettaient l’induction d’une forte réponse anticorps et que l’haptène AB non-méthylé, au même titre que l’haptène AB natif pouvaient être utilisés en tant que mimes du tétrasaccharide.