Thèse soutenue

Masse des hadrons et des quarks légers en chromodynamique quantique sur réseau.

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Gregory Vulvert
Direction : Laurent Lellouch
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Physique théorique et mathématique
Date : Soutenance le 08/04/2011
Etablissement(s) : Aix-Marseille 2
Ecole(s) doctorale(s) : Ecole Doctorale Physique et Sciences de la Matière (Marseille)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Centre de physique théorique (CPT) (Marseille ; Toulon)
Jury : Président / Présidente : Carlo Rovelli
Examinateurs / Examinatrices : Eduardo De Rafael, Christian Hoelbling
Rapporteurs / Rapporteuses : Pilar Hernandez, Jaume Carbonell

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

Le sujet de cette thèse est le calcul ab initio de masses en QCD sur réseau.Dans la première partie on reconstruit le spectre des hadrons légers de la QCD. En utilisant une action de jauge de Lüscher-Weisz et une action fermionique de Wilson clover qui couplent par le biais de liens ayant subi six étapes de smearing stout, on extrait les masses de hadrons légers dans simulations à Nf=2+1 saveurs. Ces masses sont en accord avec l'expérience avec une précision de l'ordre de quelques pourcents et tous les erreurs systématiques sont contrôlées.Dans la seconde partie, on détermine les masses de quarks légers. L'action est la même que précédement mais on utilise deux étapes de smearing hex. Les simulations sont réalisées à la masse du pion et on utilise cinq réseaux pour prendre la limite du continu, éliminant de ce fait une grande source d'erreur systématique. La renormalisation est effectuée à la Rome-Southampton pour ne pas induire d'incertitudes dues à la théorie des perturbations. On obtient ainsi les premiers résultats au point physique atteignant une précision inférieure à 5%.