Thèse soutenue

Etude de l'implication des microARN dans le développement de la glande mammaire de souris

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Nezha Sdassi
Direction : Edmond-Paul CribiuEve Devinoy
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Génétique et biologie moléculaire
Date : Soutenance en 2010
Etablissement(s) : Versailles-St Quentin en Yvelines

Résumé

FR  |  
EN

Les microARN sont de petits ARN non-codants qui jouent des rôles importants dans l’extinction de l’expression de gènes cibles. Ils sont impliqués dans la régulation de divers processus cellulaires, tel que la différenciation, la prolifération et l’apoptose. Jusqu'à présent, leur implication dans la biologie de la glande mammaire a été suggérée par quelques études portant principalement sur des situations pathologiques permettant la caractérisation des microARN comme marqueurs de différents types de tumeurs du sein. L'implication des microARN dans la régulation de la biologie normale de la glande mammaire reste à découvrir. Pour comprendre la fonction des microARN dans les différents stades physiologiques de la glande mammaire, nous avons développé trois approches : (i) L’identification de microARN spécifiques de la glande mammaire. Ces microARN ont été recherchés par la réalisation d’une banque de petits ARN. Au total 24 nouveaux microARN ont été clonés dont 6 sont spécifiques de la souris (Sdassi et al. , 2009). (ii) L’invalidation conditionnelle (système Cre-loxP) de Dicer, l'une des enzymes clés impliquées dans la maturation des microARN. L'inactivation a été principalement réalisée dans les cellules épithéliales mammaires par l'utilisation de deux lignées transgéniques MMTV-Cre et WAP-Cre croisées avec les souris Dicerfl/fl. Les souris Dicerfl/+/MMTV-Cre hétérozygotes présentent un défaut de lactation. Les observations histologiques montrent un défaut de développement de la glande mammaire détectable à partir de 6 jours de gestation. Les études transcriptomiques ont été effectuées afin de caractériser les voies de signalisation affectées. Les souris Dicerfl/fl/WAP-Cre présentent également un défaut de la lactation. Les études histologiques montrent des anomalies de la glande mammaire de ces souris en fin de lactation. (iii) La caractérisation de l’expression des microARN à différents stades physiologiques de la glande mammaire de souris (Silveri et al. , 2006; Sdassi et al. , 2009). Le rôle de l'un d'entre eux (miR-30b) a été recherché à partir de l’analyse de souris transgéniques qui surexpriment ce microARN dans les cellules épithéliales mammaires. Les femelles présentent un défaut de la lactation. Les analyses histologiques n’ont pas montré d’anomalies de développement pendant la gestation ou la lactation ; en revanche, des défauts du remodelage de la glande mammaire au Les microARN sont de petits ARN non-codants qui jouent des rôles importants dans l’extinction de l’expression de gènes cibles. Ils sont impliqués dans la régulation de divers processus cellulaires, tel que la différenciation, la prolifération et l’apoptose. Jusqu'à présent, leur implication dans la biologie de la glande mammaire a été suggérée par quelques études portant principalement sur des situations pathologiques permettant la caractérisation des microARN comme marqueurs de différents types de tumeurs du sein. L'implication des microARN dans la régulation de la biologie normale de la glande mammaire reste à découvrir. Pour comprendre la fonction des microARN dans les différents stades physiologiques de la glande mammaire, nous avons développé trois approches : (i) L’identification de microARN spécifiques de la glande mammaire. Ces microARN ont été recherchés par la réalisation d’une banque de petits ARN. Au total 24 nouveaux microARN ont été clonés dont 6 sont spécifiques de la souris (Sdassi et al. , 2009). (ii) L’invalidation conditionnelle (système Cre-loxP) de Dicer, l'une des enzymes clés impliquées dans la maturation des microARN. L'inactivation a été principalement réalisée dans les cellules épithéliales mammaires par l'utilisation de deux lignées transgéniques MMTV-Cre et WAP-Cre croisées avec les souris Dicerfl/fl. Les souris Dicerfl/+/MMTV-Cre hétérozygotes présentent un défaut de lactation. Les observations histologiques montrent un défaut de développement de la glande mammaire détectable à partir de 6 jours de gestation. Les études transcriptomiquesont été effectuées afin de caractériser les voies de signalisation affectées. Les souris Dicerfl/fl/WAP-Cre présentent également un défaut de la lactation. Les études histologiques montrent des anomalies de la glande mammaire de ces souris en fin de lactation. (iii) La caractérisation de l’expression des microARN à différents stades physiologiques de la glande mammaire de souris (Silveri et al. , 2006; Sdassi et al. , 2009). Le rôle de l'un d'entre eux (miR-30b) a été recherché à partir de l’analyse de souris transgéniques qui surexpriment ce microARN dans les cellules épithéliales mammaires. Les femelles présentent un défaut de la lactation. Les analyses histologiques n’ont pas montré d’anomalies de développement pendant la gestation ou la lactation ; en revanche, des défauts du remodelage de la glande mammaire au Les microARN sont de petits ARN non-codants qui jouent des rôles importants dans l’extinction de l’expression de gènes cibles. Ils sont impliqués dans la régulation de divers processus cellulaires, tel que la différenciation, la prolifération et l’apoptose. Jusqu'à présent, leur implication dans la biologie de la glande mammaire a été suggérée par quelques études portant principalement sur des situations pathologiques permettant la caractérisation des microARN comme marqueurs de différents types de tumeurs du sein. L'implication des microARN dans la régulation de la biologie normale de la glande mammaire reste à découvrir. Pour comprendre la fonction des microARN dans les différents stades physiologiques de la glande mammaire, nous avons développé trois approches :(i) L’identification de microARN spécifiques de la glande mammaire. Ces microARN ont été recherchés par la réalisation d’une banque de petits ARN. Au total 24 nouveaux microARN ont été clonés dont 6 sont spécifiques de la souris (Sdassi et al. , 2009). (ii) L’invalidation conditionnelle (système Cre-loxP) de Dicer, l'une des enzymes clés impliquées dans la maturation des microARN. L'inactivation a été principalement réalisée dans les cellules épithéliales mammaires par l'utilisation de deux lignées transgéniques MMTV-Cre et WAP-Cre croisées avec les souris Dicerfl/fl. Les souris Dicerfl/+/MMTV-Cre hétérozygotes présentent un défaut de lactation. Les observations histologiques montrent un défaut de développement de la glande mammaire détectable à partir de 6 jours de gestation. Les études transcriptomiques ont été effectuées afin de caractériser les voies de signalisation affectées. Les souris Dicerfl/fl/WAP-Cre présentent également un défaut de la lactation. Les études histologiques montrent des anomalies de la glande mammaire de ces sourisen fin de lactation. (iii) La caractérisation de l’expression des microARN à différents stades physiologiques de la glande mammaire de souris (Silveri et al. , 2006; Sdassi et al. ,2009). Le rôle de l'un d'entre eux (miR-30b) a été recherché à partir de l’analyse de souris transgéniques qui surexpriment ce microARN dans les cellules épithéliales mammaires. Les femelles présentent un défaut de la lactation. Les analyseshistologiques n’ont pas montré d’anomalies de développement pendant la gestation ou la lactation ; en revanche, des défauts du remodelage de la glande mammaire au cours de l’involution sont détectés chez ces souris. Les études du transcriptome ont permis d’identifier des gènes potentiellement impliqués dans ce phénotype. Nos résultats montrent pour la première fois l'implication des microARN dans la biologie de la glande mammaire normale. Au cours de ces études, nous avons produit plusieurs modèles animaux qui permettent d’identifier la fonction des microARN et les cibles de l’un d’entre eux (miR-30b) dans cet organe.