Thèse soutenue

Les aérosols et le transport dans la haute troposphère et la stratosphère tropicale à partir des mesures du lidar spatial CALIPSO

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Jean-Paul Vernier
Direction : Jean-Pierre Pommereau
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de l'atmosphère
Date : Soutenance en 2010
Etablissement(s) : Versailles-St Quentin en Yvelines

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

Ce travail de thèse porte sur la description des aérosols stratosphériques et des mécanismes de transport responsables de leur évolution dans le temps à partir des deux premières années d’observations du lidar CALIOP embarqué sur le satellite franco-américain CALIPSO, lancé en mai 2006. Les algorithmes de traitement développés ont permis de montrer : a) l’influence des éruptions volcaniques moyennes qui représentent une source importante d’aérosols dans la moyenne stratosphère jusqu’à maintenant ignorée ; b) le découplage entre la basse et moyenne stratosphère tropicale avec un minimum de vitesse verticale à 20km surmonté par la lente ascension de la circulation de Brewer-Dobson modulée par les phases de l’oscillation quasi-biennale ;c) l’injection d’air propre jusqu’à 20km dans les régions équatoriales en hiver boréal qui coïncide avec la période de convection la plus intense au dessus des continents tropicaux de l’hémisphère sud, et enfin ; d) la présence d’un résidu d’aérosols entre 15 et 18km au dessus des régions de mousson en Afrique de l’Ouest et en Asie qui pourrait correspondre à des poussières minérales transportées par la convection limitrophe aux déserts du Sahara et de Gobi.