Thèse soutenue

Fonctionnalisation antibactérienne de structures textiles filtrantes en nontissés

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Gwladys Bénistant
Direction : Anne PerwuelzChristine Campagne
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences des matériaux
Date : Soutenance en 2010
Etablissement(s) : Valenciennes

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

Cette étude est consacrée à la fonctionnalisation de différentes structures textiles filtrantes de type nontissé en poly(éthylène téréphtalate) et en poly(propylène) avec des molécules de type ammonium quaternaire et des polymères fonctionnels. La modification de surface de ces structures a pour but de conférer une activité antibactérienne. L’application des diverses substances actives a été réalisé par imprégnation-foulardage, avec ou sans pré-activation de la surface par traitement plasma à pression atmosphérique sous air (pour les structures en PET). Les supports nontisse��s fonctionnalisés ont été caractérisé du point de vue physico-chimique et biologique, ceci en utilisant différentes techniques de caractérisation comme : l’étude du mouillage par goniométrie ou par tensiométrie, du potentiel zêta, de la perméabilité à l’air, de la vitalité cellulaire et de l’efficacité antibactérienne. Une optimisation de la fonctionnalisation a permis de réduire le nombre de lavages après le dépôt des substances actives. Certains supports nontissés fonctionnalisés présentent une activité antibactérienne satisfaisante (réduction de 4 log) avec S. Aureus, en utilisant un procédé facilement transposable industriellement. Les propriétés antibactériennes dépendent non seulement de la nature des principes actifs mais aussi des paramètres de structure des nontissés. Le potentiel zêta s’est notamment révélé être un outil de choix pour confirmer la modification des surfaces nontissées traitées. Il a également permis d’apprécier les différences de répartition de ce traitement en fonction de la nature chimique du principe actif.