Thèse soutenue

Allocation et routage dynamique dans un FMS basés sur le concept de champ de potentiel

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Nadine Zbib
Direction : Damien Trentesaux
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Automatique et génie informatique
Date : Soutenance en 2010
Etablissement(s) : Valenciennes

Résumé

FR  |  
EN

Ce mémoire traite de la notion de champ de potentiel et de son application à l’allocation dynamique des tâches et au routage de produits dans des systèmes de production flexibles (FMS). Dans cette approche, les produits ont une liste de services à obtenir au sein du système de production. Les ressources émettent des champs de potentiel correspondant aux différents services offerts. Les produits détectent les champs émis par les ressources et sélectionnent le champ qui répond mieux à leur besoin. Les interactions se font donc entre produits et ressources et non uniquement entre ressources comme c’est généralement le cas dans les approches de pilotage plus classiques. Après un état de l’art sur les différentes approches d’interaction entre les entités intervenant dans le pilotage des systèmes de production, nous choisissons et détaillons l’approche à base de champs de potentiel. Un modèle formalisant les champs de potentiel est proposé pour le contrôle hétérarchique résolvant simultanément les problématiques d'allocation dynamique des ressources et de routage dynamique des produits en temps réel. L’approche repose sur l’utilisation d’entités autonomes décisionnelles capables de capter des informations dans leur environnement et de réagir dans celui-ci. Un modèle de produit « actif » embarquant des capacités décisionnelles, basé sur le concept d’augmentation est proposé. Grâce à la plateforme de simulation multi-agents « NetLogo », le modèle est validé tenant compte de contraintes caractéristiques des systèmes de production (temps de transport non négligeables, capacité des files d’attente des ressources et certaines situations de panne), et en s’inspirant d’un benchmark existant. Ce dernier est utilisé pour effectuer une comparaison entre notre modèle et une étude de référence basée sur l’utilisation du protocole contrat-net pour résoudre les problèmes d’allocation des produits entre ressources. Pour valider ce modèle, une mise en oeuvre réelle est présentée sur la cellule flexible AIP-PRIMECA de Valenciennes dans une partie « implémentation ». Dans celle-ci, après une présentation des équipements utilisés, une comparaison des deux approches (champ de potentiel / contract-net) est réalisée en utilisant le même protocole expérimental.