Thèse soutenue

Etude du rôle de la voie de la kynurénine dans un modèle animale de dépression : le stress chronique imprédictible : approches biochimique et comportementale

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Anthony Laugeray
Direction : Catherine BelzungPascal Barone
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de la vie et de la santé, spécialité Neurosciences
Date : Soutenance le 30/11/2010
Etablissement(s) : Tours
Ecole(s) doctorale(s) : Ecole doctorale Santé, sciences, technologies (Tours)
Partenaire(s) de recherche : Equipe de recherche : Imagerie et cerveau (Tours)
Jury : Président / Présidente : Vincent Camus
Examinateurs / Examinatrices : Gilles Guillemin, Jean Marie Launay
Rapporteurs / Rapporteuses : Michel Bourin, Francis Chaouloff

Résumé

FR  |  
EN

Dans ce travail de thèse, nous nous sommes intéressés à mieux comprendre le rôle du métabolisme du tryptophane (TRP), et en particulier de la voie de la kynurénine (KYN), dans la physiopathologie des troubles dépressifs en utilisant un modèle murin de dépression - le stress chronique imprédictible modéré (Unpredictable Chronic Mild Stress = UCMS). Nous avons montré que 1) l'UCMS affecte de façon différentielle le métabolisme de la KYN selon qu'il se déroule en périphérie ou dans le SNC 2) l'UCMS induit l'accumulation de certains métabolites toxiques de la KYN en périphérie alors que dans le cerveau, l'effet est structure-dépendant 3) la concentration en KYN est inversement proportionnelle à la concentration en 5-HT dans le SNC 4) que l'activation de la voie KYN périphérique est positivement corrélée à l'expression de comportements anxio-dépressifs 5) que l'inhibition pharmacologique de la voie KYN a des effets antidépresseurs.