Thèse soutenue

Prétendre à l'excellence : prix journalistiques et transformations du journalisme

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Emmanuelle Gatien
Direction : Éric DarrasOlivier Philippe
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Science politique
Date : Soutenance en 2010
Etablissement(s) : Toulouse 1

Résumé

FR  |  
EN

La question des transformations du journalisme est appréhendée à partir des prix attribués aux journalistes (Albert Londres, Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre, Festival du Scoop et du Journalisme d'Angers, etc. ), saisis en tant que lieux de construction identitaire. Les registres de valorisation employés par les journalistes (valorisation par l'action, par la compétence ou par l'objectivité, par exemple), et les glissements qui s'opèrent entre ces différents registres, peuvent être révélateurs d'une évolution plus globale de la profession. Il s'agit ainsi de saisir le rôle des prix comme instances de légitimation (collective) et comme éléments de construction (à un niveau plus individuel) de "l'identité stratégique" des journalistes. Etudier ces prix revient à mettre en lumière les enjeux (symboliques, économiques) de la consécration journalistique. La question du statut du journaliste et de sa reconnaissance se pose en effet, à une époque où les journalistes eux-mêmes engagent de plus en plus une réflexion sur leur profession. Il s'agit donc de retracer la genèse des prix en mettant en lumière les raisons historiques plurielles qui permettraient d'expliquer leur émergence, avant de saisir (notamment par des entretiens avec des lauréats et membres de jurys, par un travail d'archive sur les lettres et CV du fonds Albert Londres, ainis que par des observations ethnographiques de délibérations et de remises de prix) ce qui se joue dans la sélection des lauréats : en délimitant la position des agents au sein du champ, le prix livre aussi, en filigrane, la définition "juste" du journaliste en incluant et en excluant.