Thèse soutenue

Synthèse de ligands polyfonctionnels pour la chimie de coordination et la catalyse

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Christophe Fliedel
Direction : Pierre Braunstein
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Chimie
Date : Soutenance en 2010
Etablissement(s) : Strasbourg

Résumé

FR  |  
EN

Le but de ce travail de thèse été de développer de nouvelles familles de ligands polyfonctionnels pour étudier, dans un premier temps, leur chimie de coordination vis-à-vis de centres métalliques et dans un second temps, en fonction des espèces formées, leurs propriétés physiques et/ou catalytiques. Les combinaisons potentiellement les plus intéressantes étaient basées sur l’association de sites donneurs connus pour former des liaisons fortes avec les métaux envisagés, comme les phosphines (P-) ou les carbènes N-hétérocycliques (CNHC-), avec des sites donneurs plus labiles, comme une fonction thioéther (S-). Ce type d’association permet l’élaboration de systèmes dits « hémilabiles », qui se sont montrés d’excellents candidats pour des applications en catalyse homogène. Des ligands de type : diaminophosphine/thioéther : P-, P-, S- ont ainsi été développés. Ces ligands ont montré une grande richesse de modes de coordination, dont il a résulté une grande diversité de complexes organométalliques. Les seconds ligands ciblés étaient de type carbènes N-hétérocycliques (NHC), portant soit un groupement thioéther sur un des atomes d’azote du cycle : S,CNHC ou sur chaque azote : S,CNHC,S. Leurs précurseurs ont pu être synthétisés dans des conditions « ecofriend », novatrices et permettant une grande variabilité. Ces ligands offrent une grande variété de modes de coordination qui s’est traduit dans leurs complexes de coordination d’argent(I) et de palladium(II). Le potentiel catalytique de ces composés a été évalué en réaction de couplage croisé de Suzuki-Miyaura, et a révélé une très bonne activité vis-à-vis des substrats bromés.