Thèse soutenue

Le droit de la faune sauvage des aires protégées transfrontalières en Afrique : l'exemple du parc régional du W (Bénin, Burkina-Faso, Niger)

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Innocent Senou Jean
Direction : Jean-Jacques Raynal
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Droit public
Date : Soutenance en 2010
Etablissement(s) : Pau

Résumé

FR  |  
EN

Le parc régional du W qui se situe à cheval sur le Bénin, le Burkina-Faso et le Niger constitue la première réserve de biosphère transfrontalière en Afrique de l'Ouest. Son importance socio-économique et écologique est évidente pour les états de la région et pour la communautéinternationale tout entière. Cependant, ce patrimoine mondial subit des empiètements et des atteintes, notamment en ce qui concerne la faune et ses habitats. Cette situation est la résultante de la diversité des régimes juridiques applicables à cette ressource de part et d'autre des frontières étatiques ainsi que des différences dans les moyens mobilisés pour la prévention et la détection des infractions. En effet, le droit de la faune sauvage du parc régional du W regroupe des règles non homogènes, relevant des ordres juridiques internes des états. Mais la participation des ces états aux grandes conventions d'environnement peut servir de fonds commun pour asseoir une gestion durable et une exploitation rationnelle des ressources faunistiques. Des solutions existent donc pour une harmonisation des règles devant déboucher sur une gestion concertée et pleinement participative des ressources faunistiques transfrontalières du W. Dans cette perspective, il est certain que le droit pourra contribuer utilement à un développement durable du complexe écologique du parc W.