Thèse soutenue

A propos du compartiment : une réflexion sur les modèles d'habitat dans le développement urbain d'Ho Chi Minh-Ville : du transfert à l'évolution

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Quoc Hung Le
Direction : Charles Goldblum
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Architecture
Date : Soutenance en 2010
Etablissement(s) : Paris 8

Résumé

FR  |  
EN

Issu d’un contexte où la puissance coloniale a ouvert la mer à la dimension d’une économie-monde, et d’une rencontre entre la civilisation occidentale et la civilisation chinoise, le prototype d’une forme d’architecture oblongue en bandes mitoyennes à usage mixte de résidence et de commerce – connu sous l’appellation de compartiment chinois en français, et shophouse en anglais - est omniprésent en Asie du sud-est dans un processus de diffusion, d’adoption et de métissage. Connu sous l’expression vietnamienne de nhà phố, ce prototype est omniprésent à HCMV où il joue un rôle diversifié, mais important, comme « vecteur » d’urbanisation. Depuis la mise en place de la politique de Réforme de Đổi Mới (changer pour faire neuf) qui ouvre le pays à la mondialisation, la fabrication des nouveaux compartiments s’inscrit à la fois dans le contexte de l’aménagement et de la modernisation urbaine, et dans le contexte de l’essor économique et d’échanges culturels avec les pays étrangers, via les médias, le tourisme et notamment les investissements étrangers. Notre réflexion s’appuie sur la fabrication et l’évolution du compartiment, et sur sa place dans l’urbanisation et l’aménagement urbain actuel à HCMV. Ma recherche s’organise en trois parties. La première est consacrée à identifier l’image du compartiment comme « modèle », et le mode d’habiter le compartiment dans le contexte de HCMV d’aujourd’hui. La deuxième porte sur la question de l’urbanisation, visant à éclairer les conditions socio-économiques et politiques associées à la diffusion et à la production du compartiment. La troisième vise à montrer la façon dont les « emprunts » exogènes sont diffusés, adoptés et adaptés, et la manière dont les compartiments se voient attribuer un sens d’identité nationale et de modernité dans l’aménagement urbain.