Thèse soutenue

FR
Auteur / Autrice : Wei Ma
Direction : Jan Lüning
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Chimie - Physique et chimie analytique
Date : Soutenance en 2010
Etablissement(s) : Paris 6

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR

Un copolymère dibloc se compose de deux blocs liés par des liaisons covalentes. Ces blocs peuvent être choisis avec des propriétés spécifiques : par exemple, les diblocs copolymères amphiphiles sont composés d’un bloc hydrophile et l’autre hydrophobe. On peut les utiliser pour obtenir une couche mince de polymère dont la composition de surface peut être modifiée entre hydrophile et hydrophobe. Lorsque l’environnement est modifié, une réorganisation moléculaire de la surface se produit et réduit l’énergie de surface. Cependant, on en sait peu sur la structure du volume de la couche mince pendant cette réorganisation. L’investigation de la réorganisation de surface, dans le volume et leur corrélation sont donc les principaux objectifs de cette thèse. La réflectivité de rayons X ou de neutrons est une technique puissante pour étudier la structure interne des couches minces normalement à leur surface. L’XPS quantifie la composition chimique de la surface ; la mesure de l’angle de contact la caractérise qualitativement. Enfin, le MEB et l’AFM sondent la topographie de surface de la couche à des échelles micro- et nanométrique. Nous détaillons la morphologie de surface des couches minces de copolymères diblocs en fonction de l’épaisseur initiale. Ensuite, la dynamique de formation de l’ordre lamellaire du volume est présentée. Enfin, on compare des couches minces de polymère sur un substrat hydrophile ou hydrophobe. Nous développons aussi une nouvelle technique de réflectivité des rayons X mous résonante pour obtenir un contraste supérieur entre les deux blocs. Nous avons appliqué cette technique à la structure lamellaire formée par notre copolymère dibloc symétrique