Thèse soutenue

Rôle de la sémaphorine 6A et de son partenaire plexine A2 dans la migration neuronale

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Julie Renaud
Direction : Alain Chédotal
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Neurosciences
Date : Soutenance en 2010
Etablissement(s) : Paris 6

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR

La migration neuronale est une phase critique du développement du système nerveux. Les cellules post-mitotiques doivent rejoindre leur destination guidées par de nombreux facteurs attractifs ou répulsifs. Les sémaphorines et les plexines sont des protéines extracellulaires qui ont des fonctions dans de nombreux processus comme le guidage axonal, la migration cellulaire mais aussi dans la réponse immunitaire ou dans l'angiogénèse. J’ai étudié lors de ma thèse le rôle de la Sémaphorine 6A et de la Plexine A2 dans la migration des neurones granulalres (ou grains) du cervelet. Dans les grains en migration, le prolongement-guide forme une dilatation à l’avant du noyau qui contient le centrosome et l’appareil de golgi. Le noyau suit cette dilatation et s’y transloque par un processus de nucléokinèse. J’ai mis en évidence le rôle essentiel de la Sémaphorine 6A et de la Plexine A2 dans la translocation nucléaire des grains par le contrôle du couplage noyau-centrosome. J’ai mis au point au cours de ma thèse de nouvelles techniques d’imagerie et de vidéomicroscopie qui permettent d’étudier le changement du comportement migratoire des grains dans des tranches de cervelet. Dans ce modèle, l’absence de la Sémaphorine 6A et de la Plexine A2 perturbe la migration tangentielle des grains et diminue significativement leur vitesse de migration. Par ailleurs, nous avons montré que la Sémaphorine 6A et de la Plexine A2 contrôlent la migration d’autres neurones cérébraux. En effet, en leur absence, on constate un défaut de migration des cellules granulaires de l’hippocampe entrainant une désorganisation importante du gyrus denté.