Thèse soutenue

La poétique de l'errance dans l'œuvre romanesque de Pierre Jean Jouve

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Anis Nouaïri
Direction : Georges MoliniéHédia Balafrej
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Littérature française
Date : Soutenance le 27/03/2010
Etablissement(s) : Paris 4 en cotutelle avec Université de la Manouba (Tunisie)
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Littératures françaises et comparée (Paris ; 1992-....)
Jury : Président / Présidente : Christelle Reggiani
Examinateurs / Examinatrices : Georges Molinié, Hédia Balafrej, Christiane Blot-Labarrère, Mohamed El Khlifi

Résumé

FR  |  
EN

Héritier d’une longue tradition d’écrivains “bohèmes”, Pierre Jean Jouve est l’auteur d’une œuvre romanesque semblable à une route jalonnée de sentiers épars. Rigoureusement balisés par le romancier, mais jamais totalement explorés par le lecteur, visiteur d’un espace littéraire où les pérégrinations des personnages se confondent avec l’errance de l’écrivain, les romans de Jouve se donnent à lire comme de véritables jalons sur la route qui a mené leur auteur à ce qu’il nomme « l’immuable langue ». Cette étude accorde la place qu’ils méritent aux thèmes fondateurs des romans jouviens que sont les voyages (terrestre et céleste), l’onirisme, Éros et Thanatos… autant de catalyseurs de cette “errance romanesque” qui est au cœur de l’art de Jouve et dont le but affiché est de permettre l’accès à « la vraie libre Poésie ».